Le Japon impuissant face à l'Afrique du sud
Auteur: 
Hinato
Publié le: 06/09/2019

1567790215-9.jpg
L'ailier sud-africain Makazole Mapimpi se sera amusé face aux japonais en inscrivant un hat trick

Aujourd'hui avait lieu dans le Kumagaya Rugby Stadium le dernier match de préparation du Japon face à l'Afrique du sud, à deux semaines de l'ouverture de la coupe du monde de rugby contre la Russie. Les hommes de Jamie Joseph ne partaient favoris face aux redoutables Boks, vainqueurs du Rugby Championship cette année, qui évoluaient avec leur cadres et avaient soif de prendre leur revanche quatre ans après le célèbre miracle de Brighton (34 à 32).

Mais dès la 4ème minute, la fusée Kenki Fukuoka sort sur blessure. Un très gros coup dur surtout que derrière les visiteurs marquent leur premier essai sur leur première séquence dans les 22 mètres nippons par l'ailier
Cheslin Kolbe. Les avants japonais se battent du mieux qu'ils peuvent et campent devant la ligne d'essai sud-africaine mais ils manquent totalement de réalisme. En plus de cela, la charnière n'est pas dans un grand jour. Le 1/2 de mêlée Kaito Shigeno ralentit les sorties de balles et l'ouvreur Yu Tamura passe complètement à côté de sa rencontre, à l'image de ce dégagement au pied désastreux qui offrent un essai tout à fait à l'ailier Makazole Mapimpi. 14 à zéro à la 21ème minute de jeu seulement...

Les nippons poussent dès l'entame de la seconde période et dominent mais une fois encore, ils manquent de réalisme... Et en perdant au passage
Amanaki Lelei Mafi qui sort à son tour sur blessure. Tout à l'opposé des Sprinbgoks qui sur leur premier vrai ballon d'attaque envoient Makazole Mapimpi inscrire son hat trick. Il faut attendre l'heure de jeu et un ballon perdu par les visiteurs pour voir Timothy Lafaele récupérer le ballon et d'une superbe claquette, permettre à l'ailier Kotaro Matsushima de faire parler ses jambes et d'aller aplatir et marquer ainsi le seul essai nippon de la partie.

Mais
Yu Tamura gâche de nombreuses actions des siens. Pire, en supériorité numérique après le carton jaune du troisième ligne François Louw, l'ouvreur japonais délivre une longue passe sautée trop prévisible facilement interceptée par Cheslin Kolbe qui va marquer son doublé en terre promise 90 mètres plus loin. A la dernière minute, le talonneur remplaçant Takuya Kitade perd le ballon sur contact et le 1/2 de mêlée Herschel Jantjies récupère pour inscrire le dernier essai des siens.

Au final, les Springboks prennent leur revanche et écrasent les Brave Blossoms sur le score sans appel de 41 à 07. Que retenir de ce match? Les hommes de Jamie Joseph sont passés totalement à côté de la rencontre. En particulier la charnière et l'ouvreur Yu Tamura, qui a sans doute réalisé sa pire performance sous le maillot rouge et blanc depuis sa première sélection en 2012 contre le Kazakhstan. Mis à part
Lappies Labuschagné, la troisième ligne n'aura pas été au rendez-vous dans le combat. Les absences de Shota Horie en première ligne et de Kazuki Himeno auront beaucoup pesé.

Les blessures graves de Kenki Fukuoka et Amanaki Lelei Mafi n'auront rien arrangées... Leur présence en coupe du monde est compromise à deux semaines de l'ouverture du mondial. Un gros coup dur pour les Brave Blossoms. Manque de réalisme, défense trop fragile, déchets techniques, jeu au pied catastrophique, le jeu japonais était trop brouillon pour espérer inquiéter cette belle équipe sud-africaine. Derrière mis à part la charnière, on aura encore vu un non-match de
Will Tupou.

Un de plus depuis un an et une rentrée très timide
Ataata Moeakiola qui n'avait pas le niveau pour cette rencontre et encore moins pour faire oublier la sortie de Kenki Fukuoka. Les Yutaka Nagare, Rikiya Matsuda, Lomano Lemeki et Ryohei Yamanaka ont un coup à jouer après cette contre-performance totale. Désormais place au match d'ouverture du mondial de rugby 2019 au pays face à la Russie dans le Ajinomoto Stadium de Tokyo (50 000 places) le 20 septembre prochain.
 
Japon   07 - 41   Afrique du sud
 
Kumagaya Stadium| 22 258 spectateurs

Arbitre: Nic Berry (ARU). Arbitres assistants: Mike Fraser (NZRU) et Graham Cooper (ARU)

Pour le Japon:

Un essai de: 
Kotaro Matsushima (59')
Une transformation de: Yu Tamura (59')

Pour l'Afrique du sud:

6 essais de: 
Cheslin Kolbe (07', 72'), Makazole Mapimpi (21', 30', 52') et Herschel Jantjies (78')
4 transformations de: Handré Pollard (07', 21') et Frans Steyn (72', 78')
Une pénalité de: Handré Pollard (38')

Carton jaune: François Louw (70')
Laisser un commentaire sur cette page

  • Tokyro dit :
    7/9/2019

    Les Tonga se sont fait pulvériser par la Nouvelle-Zélande 92 à 7. Cela relativise la victoire contre les tongiens et vient confirmer que le Japon n'est pas à la table des huit grandes nations...

  • Kenzaki dit :
    7/9/2019

    Il n'y a rien à retirer de bon de ce match. Yu Tamura a été le talon d'Achille de cette équipe. Le Japon devra être meilleur stratégiquement et techniquement pour espérer faire un exploit contre l'Ecosse ou l'Irlande.

  • Skyrim75 dit :
    7/9/2019

    Une humiliation pour se préparer pour le coupe du monde avec des blessés en prime...

  • Yuta dit :
    6/9/2019

    Trop de défaillance pour pouvoir espérer rivaliser. J'espère que Mafi et Fukuoka vont pouvoir revenir de blessure à temps. La charnière a été catastrophique, surtout en 1ere mi-temps ! Le jeu au pied de Tamura imprécis et prévisible n'a jamais mis en danger l'Afrique du Sud et a surtout mis en danger le Japon (2eme essai sud af). Shigeno a complétement joué à contre-temps en faisant trop de mauvais choix. Ataata Moeakiola, a part le physique c'est le néant intellectuel, digne d'une relance d'un U11 depuis ses 22 sans soutien face à 3 adversaires .... Les relances de Tupou, elles sont incroyables, je crois qu'il a mangé à lui tout seul 3 occasions de relances dangereuses.
    Néanmoins, je pense que c'est une bonne chose d'avoir pris une claque maintenant. Il vaut mieux se rendre compte maintenant des défaillances et erreurs à éviter plutôt qu'au moment des matchs contre l'Irlande et l’Écosse. La 2eme mi-temps (malgré 2 essais sur des erreurs individuelles en attaque et défense) peut donner certains espoirs. On connaitra la réponse les 28 septembre et 10 octobre !


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.