Le Japon écrase le Kazakhstan
Auteur:
Hinato
Publié le: 28/04/2012

1518979091-almaty.jpg
Ci-dessus, les japonais saluent leurs supporters à la fin de la rencontre. Au premier plan, tout à gauche, Yoshikazu Fujita.

Pour leur première rencontre du tournoi des 5 nations asiatique 2012, les japonais se rendaient à Almaty pour y affronter le Kazakhstan. Large vainqueur déjà au même endroit l'an passé (61 à zéro), le pays du Soleil levant partait grand favori du match. D'entrée, les Brave Blossoms prenaient l'avantage par un essai du centre des NEC Green Rockets, Yu Tamura (01'). Ayumu Goromaru, buteur de la sélection, se chargeait de passer la transformation (07-00).

Les kazakhs, malgré cet essai encaissé, essayaient de répondre. A la 7ème minute, ils obtenaient une pénalité mais le centre
Ildar Abdrazakov, buteur de l'équipe, manquait la pénalité. Le Japon ne tardait pas à réagir et le prodige Kosei Ono (Suntory Sungoliath) inscrivait le second essai du match (13').

Dix minutes plus tard, l'arrière Goromaru (Yamaha Jubilo), auteur d'une superbe prestation, y allait de son essai (23'). 21 à zéro, le match était à sens unique. Malgré leur courage, les kazakhs ne pouvaient rien face à la machine nippone. Un peu plus tard, l'expérimenté  Hirotoki Onozawa (Suntory Sungoliath), marquait son premier essai de la rencontre (34'), avant que le centre Tomohiro Senba (Toshiba Brave Lupus), ne fête sa première sélection avec son premier essai international (41').

A la pause, le Japon, dominateur dans tout les compartiments du jeu, menait logiquement 35-00 face à une faible équipe kazakhe. Le match était déjà plié. En seconde période, les japonais repartaient sur le même rythme et le pilier Kensuke Hatakeyama (Suntory Sungoliath) y allait de son essai (41'). Goromaru marquait son doublé quelques minutes plus tard (48') mais ratait sa transformation. Le score était alors de 47-00.

C'est alors qu'Eddie Jones commença à faire tourner son équipe en faisant rentrer le talonneur Takeshi Kizu (<=>
Ryuhei Arita) et le 1/2 d'ouverture Harumichi Tatekawa (<=> Kosei Ono) à la 55ème minute du match. 
Tatekawa (Kubota Spears) fêtait ainsi sa première sélection, comme six autres joueurs déjà. Les japonais continuaient leur rythme infernal et Onozawa, toujours aussi fort, inscrivait son deuxième essai de la rencontre (58'). 

Deux minutes plus tard, le demi de mêlée 
Jun Fujii (Toshiba Brave Lupus), pour sa première sélection, tout comme Tamura en première période, inscrivait le premier essai international de sa carrière (60'). Hirotoki Onozawa, encore lui, y allait de son 3ème essai du match (63'). Le Japon menait largement 66-00 et Mr Jones continuait à effectuer des changements. Ainsi, Koji Shinozuka (<=> Hitoshi Ono), Keisuke Uchida (<=> Jun Fujii) et Hidetatsu Tsuboi (<=> Yusuke Nagae) foulaient la pelouse. Une première internationale pour Uchida (Tsukuba) et Tsuboi (Chugoku Electric Power)! Le Japon continuait de presser et cette fois-ci, c'était le 3ème ligne Takamichi Sasaki (Suntory Sungoliath) qui marquait l'essai (67').

Menés 73 à zéro, les kazakhs essayaient de sauver l'honneur, mais leur buteur Abdrazakov ratait sa 2ème tentative du match (70'). Eddie Jones effectuait ses deux derniers changements à moins de dix minutes de la fin en faisant rentrer Yota Mochizuki (<=> Michael Leitch) et Yasunori Nagatomo (<=> Hirotoki Onozawa). Mochizuki (Toshiba Brave Lupus), qui à 30 ans, fêtait lui aussi sa première sélection! Le match se poursuivait et pour sa première en tant que capitaine des Brave Blossoms et seulement 2ème sélection, l'ailier Toshiaki Hirose inscrivait son premier essai (71').

Un essai au combien symbolique pour le capitaine du Japon. Les japonais allaient en terminer avec un dernier essai signé Yasunori Nagatomo (75'). Le joueur de Suntory Sungoliath, tout juste entré en cours de jeu à la place du très expérimenté Hirotoki Onozawa concluait un superbe match réalisé par les japonais. Les Brave Blossoms s'imposaient sur le score sans appel de 87 à zéro sur la pelouse du Central stadium d'Almaty et commencent par le meilleur des débuts possibles la compétition. De bon augure!

Préparer les Emirats Arabes unis

Le Japon s'impose aisément face à une équipe du Kazakhstan qui ne cesse de régresser. Alarmant pour ce pays. Avec un effectif très renouvellé (dix joueurs ont fêté leur première sélection aujourd'hui lors de la rencontre!), le sélectionneur australien a pu constater la qualité de l'effectif des Brave Blossoms, lui qui est revenu sur la rencontre: "Nous avons été très bons durant les dix premières minutes de la première période et les 10 à 15 minutes de la seconde. Lors du prochain match, l'engagement des joueurs devra être comme cela tout le match."

Le capitaine Toshiaki Hirose, pour sa première, est également revenu sur le match: "Nous étions concentrés pour ce premier match. La défense a été très bonne. Nous devons faire pareil lors du prochain match."
A noter que dans l'autre rencontre de la 1ère journée, Hong Kong est allé s'imposer très largement sur la pelouse des Emirats Arabes Unis sur le score sans appel de 85 à 10. Attention à ne pas sous-estimer cette équipe qui monte en puissance et qui dispose de très bons joueurs, notamment Rowan Varty et Alex McQueen.

Kazakhstan   00 - 87   Japon

Almaty Central Stadium | 3 000 spectateurs.

Arbitre: Harry Mason (Singapour). Arbitres assistants: Mohammad et Paul mcKay (Singapour).

Pour le Japon:

13 essais de: Tamura (01'), K. Ono (13'), Goromaru (23', 48'), Onozawa (34', 58', 63'), Senba (41'), Hatakeyama (41'), Fujii(60'), Sasaki (67'), Hirose (71') et Nagatomo (75').
11 transformations de: Goromaru (02', 14', 24', 35', 42', 42', 59', 60', 68', 72, 76')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.