Le Japon écrase Hong Kong
Auteur:
Hinato
Publié le: 02/05/2015


1518906160-994277cdtt6ougaasb8p.jpg
Auteur d'un doublé, l'ailier japonais Akihito Yamada aura par ailleurs été le meilleur joueur japonais du match

Le Japon affrontait aujourd'hui Hong Kong pour le compte de la troisième journée de la toute nouvelle Asia Rugby Championship. Après un lever de rideau au Chichibunomiya Stadium marqué par la belle victoire de la sélection universitaire du Kanto face à la sélection universitaire néo-zélandaise (32 à 28), on attendait des Brave Blossoms à un meilleur niveau après leur victoire en dent de scie en Corée du sud (56 à 30). Mais Eddie Jones a parlé à plusieurs reprises dans la presse qu'il préparait la coupe du monde de rugby et le choc qui attendra le Japon face à l'Afrique du sud, le 19 septembre.

Le technicien australien utilise ainsi l'Asia Rugby Championship pour entraîner ses joueurs à varier beaucoup plus le jeu, à mettre plus de vitesse et à l'élargir un maximum pour éviter le plus possible le gros combat physique qui les attendra dans quelques mois face aux géants sud-africains. Le match face à Hong Kong est un entraînement, ni plus ni moins. Comme demandé par leur sélectionneur, les nippons varient leur jeu. L'ouvreur Harumichi Tatekawa et le centre Yu Tamura utilisent beaucoup le jeu au pied, mais trop imprécis. Les passes sont très moyennes (plusieurs en avants) et à force d'élargir le jeu, les japonais manquent de soutien dans les rucks. Ils seront sanctionné un nombre de fois catastrophique dans ce secteur. 

 
Mais vers le 1/4 d'heure de jeu, les Brave Blossoms trouvent la faille sur une pénalité rapidement jouée dans les 22 mètres hongkongais et le centre Karne Hesketh offre le premier essai de la parti à l'ailier Akihito Yamada qui marque en coin! Mais les japonais commettent un nombre de fautes incalculables et stupides, comme l'exemple sur une mêlée pour avoir pousser avant le commandement de l'arbitre. Heureusement, le buteur hongkongais Ben Rimene manque sa pénalité. Le Japon se réveille ensuite durant cinq minutes, le temps d'inscrire deux nouveaux essais par le centre Karne Hesketh, sur une magnifique passe dans l'intervalle d'Harumichi Tatekawa, puis par le 2ème ligne Luke Thompson, sur une passe du talonneur rentrant Ryuhei Arita. Le break est fait mais les japonais retournent dans leur travers...

Eddie Jones effectue ainsi juste avant la pause deux changements et fait sortir le 3ème ligne Tsuyoshi Murata et l'ailier Chihito Matsui, très mauvais aujourd'hui, et les remplacent par Hayden Hopgood et Yoshikazu Fujita. Le regard abattu du jeune international nippon sur le banc de touche en dit long sur sa performance...Le Japon mène 19 à zéro mais on attend bien plus. En début de seconde période, les Brave Blossoms poussent et les hongkongais multiplient les fautes. Le 3ème ligne Matt Lamming commet une faute d'anti-jeu et reçoit loiquement un carton jaune. Réduit à 14, Hong Kong craque par deux fois, sur un essai du centre Yu Tamura après une belle combinaison Harumichi Tatekawa/Karne Hesketh, puis une récupération japonaise et le doublé de l'ailier Akihito Yamada sur une offrande de Yu Tamura.

 
Quelques instants plus tard, l'arbitre Norman Drake refuse un essai parfaitement valable à l'ailier Yoshikazu Fujita. Ce dernier proteste et réclame la vidéo à l'arbitre émiratis, mais ce dernier refuse. Hong Kong est à nouveau à 14 à l'heure de jeu après le carton jaune pour son ailier Charlie Higson-Smith. Les japonais en profitent et sur une mêlée hongkongaise dans les 5 mètres, les Brave Blossoms poussent et le 3ème ligne Ryu Koliniasi Holani inscrit en force le 6ème essai du match. De nouveau à 15 contre 15, les nippons lancent un nouveau temps de jeu et le centre Karne Hesketh, qui pouvait marquer, offre l'essai à l'ailier Yoshikazu Fujita après son essai valable refusé quelques minutes plus tôt.

Au final le Japon écrase Hong Kong 41 à zéro et est leader plus que jamais de l'Asia Rugby Championship. Tout n'aura pas été bon dans ce match-entraînement, loin de là. Les nippons auront eu du mal à bien varier le jeu, trop souvent des coups de pieds imprécis partant dans l'en but adverse ou en touche sur des coups de pieds à suivre. En élargissant le jeu, les japonais n'auront pas su être présents dans les rucks et les hongkongais, assez réputés pour être bons dans ce secteur, en auront profité pour pénaliser souvent leur adversaire. Rajouté à cela le nombre de passes ratées, mais aussi les fautes en mêlée...

Beaucoup de fautes et d'erreurs dans le match du jour qui auront empêché aux japonais de déployer comme il se doit leur rugby, même s'ils étaient largement supérieur. Plusieurs chiffres sont d'ailleurs très parlant: 19 pénalitées concédées, 8 en avants, 4 ballons perdus sur turn-over. Autant dire qu'on était très loin du meilleur match du Japon sous l'ère Eddie Jones. Le 1/2 de mêlée Atsushi Hiwasa aura souvent été à l'envers aussi. Mauvaise vision du jeu, lent sur les transmissions, sans parler de l'arrière Ayumu Goromaru mauvais sur son rendement au pied (3/7 au niveau des transformations). Il reste encore beaucoup de travail pour le Japon à quatre mois de la coupe du monde de rugby. Prochain match désormais face à la Corée du sud le 9 mai prochain au Level-5 Stadium de Fukuoka.
 
Japon   41 - 00   Hong Kong

Chichibunomiya Stadium | 8 760 spectateurs |

Arbitre: Norman Drake (EAU). Arbitres assistants: Chris Lynwood (EAU) et Sansudin Saleh (MAL)

Pour le Japon:

 
7 essais de: Akihito Yamada (15', 48'), Karne Hesketh (27'), Luke Thompson (31'), Yu Tamura (43'), Ryu Koliniasi Holani (64') et Yoshikazu Fujita (72')
3 transformations de: Ayumu Goromaru (16', 28', 64')

Pour Hong Kong:

2 cartons jaunes: Matt Lamming (42') et 
Charlie Higson-Smith (61')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.