Le Japon domine la Russie
Auteur:
Hinato
Publié le: 15/11/2013


Restant sur trois défaites consécutives, les hommes de Scott Wisemantel se devaient de réagir ce soir face à la Russie. Devant un petit public gallois acquis à la cause des japonais, les Brave Blossoms mettaient le rythme d'entrée. Sur la première action, Yoshikazu Fujita se mettait en évidence et percer pour la première fois de la soirée la défense russe. Ces derniers se mettaient à la faute et l'arrière Ayumu Goromaru ouvrait le compteur sur pénalité. Ultra-dominateurs en mêlée, les nippons n'arrivaient pas à convertir leurs occasions, multipliant les fautes de mains, à l'image du centre Male Sau.

Et coup de théâtre à la 11ème minute, sur une attaque japonaise, le centre Yu Tamura tapait un coup de pied à suivre dans les 22 mètres adverses. Mais celui-ci était contré et l'ailier Vladimir Ostroushko inscrivait un essai en contre de 80 mètres. Le hold-up parfait des russes totalement dominés dans ce début de match!Menés 07-03 au score, les Brave Blossoms reprenaient leur domination mais rataient plusieurs grosses occasions d'essais dont cette mauvaise apsse d'Ayumu Goromaru pour Male Sau dans les 22 mètres adverses! Les nippons finissaient par inscrire leur premier essai signé Hendrik Tui sur un superbe maule qui franchissait la ligne d'essai russe 20 mètres plus tard.

Par la suite, les Brave Blossoms commettaient trop de fautes dans les rucks, à l'image de Shota Horie, et se faisaient sanctionner. Le score était de 13 à 13. En fin de première période, les japonais tentaient d'inscrire à nouveau un essai. A l'image d'un Male Sau transperçant plusieurs fois la défense adverse. Mais les nippons n'arrivaient pas à concrétiser leurs grosses occasions. Avec tout d'abord cet en avant de passe du centre de Yamaha Jubilo pour Yoshikazu Fujita à un mètre de la ligne! Puis ensuite sur cette action où les avants repiquent sur la défense russe au lieu de laisser le 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka libérer le ballon sur l'aile où les 3/4 nippons étaient seuls! A la pause, le score était de 13 à 13.

Un score improbable tant la domination nippone était à sens unique. Un résultat à la pause dû à un manque de concentration évident des japonais en première période, à l'image du match contre Gloucester mardi soir où les japonais avaient aussi dominé territorialement et en possession de balles et n'avaient pas été efficaces lors de leurs grosses occasions. Sans doute secoués dans les vestiaires à la pause, les japonais passaient la vitesse supérieur dès l'entame de la seconde période. Et dès la 42ème minute, le 3ème ligne Michael Broadhurst inscrivait le second essai des siens.

Dépassés, les russes multipliaient les fautes. Et l'arbitre anglais Luke Pearce sortaient logiquement le carton jaune pour l'ailier Vasily Artemyev (Northampton Saints). A 15 contre 14, les Brave Blossoms récitaient leur rugby et Male Sau marquait son premier essai personnel de la soirée. Alors que les russes étaient de  nouveau à 15 contre 15, les japonais continuaient leur récital et le centre Yu Tamura, dans les 22 mètres russes, délivrait une superbe longue passe pour le centre Male Sau et ce dernier inscrivait son second essai de la soirée. 35 à 13 au tableau d'affichage pour les nippons.

Quelques minutes plus tard, sur un superbe coup de pied transversale de l'ouvreur Kosei Ono, l'ailier et capitaine Toshiaki Hirose captait le ballon et inscrivait le 5ème et dernier essai japonais de la soirée. Le sélectionneur intérimaire Scott Wisemantel faisait largement tourner dans cette fin de match. Ainsi le pilier 
Hisateru Hirashima faisait son grand retour en sélection depuis la coupe du monde de rugby de 2011 tandis que l'ailier Akihito Yamada, meilleur marqueur d'essais de la saison 2012/2013 de Top League, fêtait sa première sélection avec les Brave Blossoms. Toujours dominateurs en mêlée, les nippons faisaient trop d'erreurs de mains pour marquer à nouveau. 40-13 score final. Le Japon s'imposait logiquement dans un match qu'il aura dominé de bout en bout malgré une première période très hâchée. 

Cette victoire signe le 3ème succès historique des Brave Blossoms en Europe contre une nation européenne, après la Roumanie et la Géorgie l'an dernier. La première ligne nippone, Michael Broadhurst, Fumiaki Tanaka, Kosei Ono, Male Sau, Ayumu Goromaru sont à noter dans les belles performances de la soirée. Pour sa première sélection avec le Japon, Akihito Yamada a réussi à faire son show et à mettre la panique dans le camp russe. On devrait le retrouver titulaire samedi prochain lors du dernier test match de novembre à Madrid contre l'Espagne. Il remplacera en effet normalement Yoshikazu Fujita qui repart demain en direction de l'archipel japonais pour retrouver l'équipe universitaire de Waseda.

Japon   40 - 13   Russie


Parc Eirias | 1250 spectateurs |

Arbitre: Luke Pearce (ANG). Arbitres assistants: Rhys Thomas (PDG) et Andy Davies (PDG)

Pour le Japon:

5 essais de: Tui (15'), Broadhurst (42'), Sau (49', 57') et Hirose (67')
3 transformations de: Goromaru (16', 43', 58')
3 pénalités de: Goromaru (03', 26', 46')

Pour la Russie:

Un essai de: Ostroushko (11')
Une transformation de: Gaisin (12')
2 pénalités de: Gaisin (19', 23')

Carton jaune: Artemyev (45')


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.