Le Japon craque en fin de match contre l'Ecosse
Auteur:
Hinato
Publié le: 09/11/2013


1518905209-6236311456020549187885162218309895191n.jpg
Le jeune phénomène Kenki Fukuoka aura été hauteur d'un match titanesque hier contre l'Ecosse, impressionant la foule locale!
 
Malgré l'absence d'Harumichi Tatekawa à l'ouverture, les Brave Blossoms venaient avec l'ambition de réaliser un exploit historique en Ecosse aujourd'hui. Le début de match donnait raison aux japonais. Mais les fautes en mêlée de Masataka Mikami et de Ryu Koliniasi Holani dans les maules adverses permettaient au buteur Greg Lailaw d'ouvrir la marque pour les siens. 06-00 pour l'Ecosse. Les japonais réagissaient mais le pilier Kensuke Hatakeyama, sur une belle attaque nippone, tombait le ballon à quelques mètres de la ligne écossaise. Quelques minutes plus tard, c'est l'ailier Kenki Fukuoka qui semait la panique dans les rangs adverses sur un fantastique slalom.
 
Mais les nippons n'ouvraient toujours pas la marque et les écossais, de leur côté, profitaient de plusieurs plaquages ratés pour finir par franchir la ligne d'essai par leur ailier Tommy Seymour. Les écossais étaient à deux doigts d'inscrire un deuxième essai juste après mais l'arbitre le refusait pour un écran logique sur le centre Craig Wing. Les japonais étaient finalement récompensés sur un énième assaut par une pénalité réussie de l'arrière Ayumu Goromaru. A la pause, l'Ecosse menait sur le score de 11 à 03. En début de seconde période, le match allait monter d'un cran et totalement s'emballer.

Le 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka jouait rapidement un bras cassé. Les nippons enchaînaient les passes sur un pas et sur une superbe passe d'Ayumu Goromaru, le jeune phénomène Kenki Fukuoka inscrivait son premier essai du match!  Le Japon revenait à 11-10 au tableau d'affichage. 
Déconcentrés, les nippons encaissaient un 2ème essai sur le coup d'envoi qui suivait, signé du 1/2 de mêlée Greg Laidlaw. 18-10 pour les écossais.
 
Mais les japonais, qui rivalisaient avec leurs adversaires du jour devant, récupéraient le ballon sur une énormé poussée en mêlée. Fumiaki Tanaka lançait au large, Ayumu Goromaru percait plein champ et Kenki Fukuoka s'en allait inscrire son second essai du match, splendide! Le Japon revenait à 18 à 17 à la 52ème minute du match!
 
Mais les japonais allaient commencer à baisser de rythme et commettaient de plus en plus de fautes. Le 3ème essai écossais, signé de l'ailier Tommy Seymour, ne tardait pas à venir. 23 à 17 pour l'Ecosse. Et puis vint le tournant définitif du match. L'arbitre du match, à la vue de la multiplication des fautes nippons, finissait par sortir le carton jaune. Ryu Koliniasi Holani était exclu dix minutes. En infériorité numérique, la digue japonaise finissait par céder totalement.

Le pilier
Alasdair Dickinson et l'ouvreur Duncan Weir aggravait le score (35 à 17). Le match était définitivement plié. Scott Wisemantel effectuait enfin les changements, mais trop tard. Faute de coaching. Sur un ballon tapé loin devant par les écossais, Ayumu Goromaru n'arrivait pas à récupérer le ballon et plaquait l'écossais sans ballon. Carton jaune pour l'arrière des Brave Blossoms dans un jour sans. De nouveau en infériorité numérique, les nippons encaissaient un sixième et dernier essai de l'ailier Sean Lamont. Le Japon s'inclinait au final sur le score de 42 à 17 après avoir rivalisé durant une heure avec l'Ecosse.

Kenki Fukuoka, auteur d'un gros match, aura été le meilleur japonais du match et aura certainement frappé dans l'oeil des clubs européens. La mêlée aura confirmé ses progrès constatées cette année. Pour le reste, si Kosei Ono aura apporté offensivement de par son jeu, il aura été un pion faible de la défense nippone aujourd'hui, les écossais passant plusieurs fois autour des rucks. L'absence d'Harumichi Tatekawa au poste d'ouvreur aura pesé énormément pour le JaponAyumu Goromaru aura connu une fin de match très difficile, avec cette action terrible qui lui coûte le carton jaune. 

On notera toutefois qu'il aura réussi un 100% au pied et qu'il est décisif sur les deux essais de Kenki Fukuoka (passe sublime sur le premier et percée plein champ sur le second). A deux ans d'un Ecosse/Japon en coupe du monde 2015, les nippons ont pû se tester. Et si des progrès ont été constaté, il y a encore du boulot pour espérer atteindre les 1/4 de finale lors de la coupe du monde de rugby de 2015. Bons en défenses et auteurs de plusieurs phases de jeu de grande classe, les japonais auront craqué physiquement à l'heure de jeu.
 
Ecosse   42 - 17   Japon


Murrayfield Stadium | 32 680 spectateurs |

Arbitre: JP Doyle (IRL). Arbitres assistants: Leighton Hodges (PDG) et Greg Garner (ANG)

Pour l'Ecosse:

6 essais de: Seymour (31', 54'), Laidlaw (46'), Dickinson (63'), Weir (68') et Lamont (77')
3 transformations de: Laidlaw (47', 64', 78')
2 pénalités de: Laidlaw (06', 21')

Pour le Japon:

2 essais de: Fukuoka (42', 51')
2 transformations de: Goromaru (43', 52') 
Une pénalité de: Goromaru (36')

Cartons jaunes: Holani (60'), Goromaru (77')


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.