Le Japon coule en Géorgie
Auteur:
Hinato
Publié le: 23/11/2014


1518905056-1416765375-b3jgpnwcqaijksj.jpg
Capitaine pour l'occasion en l'absence de Michael Leitch (blessé), le pilier Kensuke Hatakeyama aura vécu une très sale journée

Le Japon terminait aujourd'hui sa tournée de novembre à Tbilissi face à la Géorgie. Avec une infirmerie pleine (14 absents), une 3ème ligne décimée et un match plus que moyen contre la Roumanie, j'annonçais que ce serait un exploit si le Japon parvenait à s'imposer en Géorgie aujourd'hui. Et je ne me suis malheureusement pas trompé. Malgré des progrès importants, la mêlée nipponne a vécu un véritable calvert cet après-midi face à celle géorgienne. A l'image d'un Kensuke Hatakeyama (capitaine pour l'occasion) qui aura connu un cauchemar.

Les géorgiens pratiquaient un jeu très stéréotypé mais au combien efficace. A chaque fois une mêlée au départ, des japonais pénalisés, touche et maul dans les 22 mètres nippons, puis essai géorgien. Le premier essai était ainsi réalisé de cette manière, marqué au passage par le talonneur Shalva Mamukashvili. Pour le second essai, on répétait pareil. Mais cette fois-ci, après le maul écroulé, les géorgiens prenaient la mêlée et explosait la mêlée japonaise. Romain Poite, l'arbitre français du match, sanctionnait tout d'abord le 2ème ligne Luke Thompson d'un carton jaune avant d'accorder un essai de pénalité.

 
1518905058-1416765478-b3jhqtdcaaeubsn.jpg
Bien servi par Amanaki Lelei Mafi, l'ailier Karne Hesketh part inscrire son premier essai en sélection avec le Japon

A 14 contre 15, les japonais répondaient enfin tout d'abord sur une pénalité d'Ayumu Goromaru, puis sur un exploit individuel du 3ème ligne Amanaki Lelei Mafi qui offrait l'essai à l'ailier Karne Hesketh, son premier en sélection. Mais les géorgiens porfitaient de leur large domination en mêlée pour occuper les 22 mètres adverses et marquer un 3ème essai par l'arrière Merab Kvirikashvili. En seconde période, Eddie Jones effectuait des changements. Shinya Makabe, Hitoshi Ono et Kosei Ono apportaient un vrai plus mais la mêlée nipponne, encore sanctionnée, permettait à Merab Kvirikashvili de rajouter trois points de plus. Les nippons tentaient de revenir dans la partie mais sur une passe mal ajustée dans l'intervalle, le 3ème ligne Hayden Hopgood commettait un en avant. Les géorgiens tapaient droit devant.

Erreur de jeunesse, le jeune ailier Kotaro Matsushima se faisait tromper par le ballon, ne tentant pas de le récupérer avant sa chute et l'ouvreur 
Lasha Khmaladze allait à l'essai. Sur une pénalité vite jouée par le 1/2 de mêlée Atsushi Hiwasa, Karne Hesketh inscrivait son doublé et permmettait au Japon de rester encore dans la partie. Mais l'écart se creusait à nouveau au score avec une nouvelle pénalité, suite à une énième mêlée japonaise sanctionnée. Les Brave Blossoms tentaient le tout pour le tout mais Kosei Ono perdait la balle dans ses 22 mètres et les géorgiens marquaient en contre leur 5ème essai du match par le 3/4 rentrant Beka Tsiklauri. L'essai en toute fin de rencontre du centre Harumichi Tatekawa n'y changeait rien.
 
1518905061-1416765587-b3jg6ubciaaujwo.jpg
Le 3ème ligne Amanaki Lelei Mafi aura encore été une grande satisfaction malgré le naufrage du jour

Le Japon s'inclinait fort logiquement 35 à 24 face à une très bonne équipe de Géorgie qui aura mis au supplice le pack avant japonais. Avec cette défaite, le Japon met fin à sa série de 11 victoires consécutives en test match. Avec une mêlée totalement dominée, les japonais n'auront jamais eu les armes pour remporter ce match. Une défaite qui vient au bon moment et va permettre à Eddie Jones et son staff de travailler les points faibles de l'équipe: la mêlée et les rucks. Malgré le naufrage d'aujourd'hui, on peut constater encore une fois l'excellente performance du 3ème ligne Amanaki Lelei Mafi qui va sans aucun doute envoyer sur le banc définitivement Ryu Koliniasi Holani. Karne Hesketh, avec ses deux premiers essais en sélection, Ayumu Goromaru et Luke Thompson auront fait parti des rares joueurs au niveau. 

Pour le reste, c'est un vrai désastre avec notamment la première ligne japonaise. Kensuke Hatakeyama, capitaine du jour, aura vécu l'enfer. Shinnnosuke Kakinaga, qui fêtait sa première cape contre la Géorgie, aura lui aussi souffert comme tous ses compères de la premières ligne. En 2ème ligne, à quoi sert encore Shoji Ito? En 3ème ligne, Hayden Hopgood peine à convaincre. Il est à des années lumières des Michael Leitch et Michael Broadhurst. Yu Tamura a encore été transparent à l'ouverture. Kosei Ono, encore bon lors de son entrée, a marqué des points. Quant à Kotaro Matsushima, il aura encore coûté des points au Japon. Kenki Fukuoka et Yoshikazu Fujita sont plus que jamais indispensables à l'aile dans cette équipe.

Il y a certaines défaites qui font du bien à une équipe pour mieux préparer une compétition. Celle d'aujourd'hui, malgré 14 absences à noter, en fait clairement partie. On a été loin du meilleur Japon possible. Certains ont gagné leur place pour la prochaine coupe du monde de rugby aujourd'hui. Quant à d'autres, ils l'ont définitivement perdu.

 
1518905063-16354310421256101529090789536888218254854683207028n.jpg
Les géorgiens ont remporté une grande victoire fort logiquement aujourd'hui face aux Brave Blossoms
 
Géorgie   35 - 24   Japon

Mikhail-Meskhi Stadium | 20 000 spectateurs |

Arbitre: Romain Poite (FRA). Arbitres assistants: Ian Davies (WAL) et Thomas Charabas (FRA)
 
Pour la Géorgie:

5 essais de: Shalva Mamukashvili (15'), de pénalité (25'), Merab Kvirikashvili (43'), Lasha Khmaladze (55') et Beka Tsiklauri (83')
2 transformations de: Merab Kvirikashvili (26', 84')
2 pénalités de: Merab Kvirikashvili (53', 77')

Pour le Japon:

3 essais de: Karne Hesketh (33', 71') et Harumichi Tatekawa (86')
3 transformations de: Ayumu Goromaru (44')
Une pénalité de: Ayumu Goromaru (31')


Cartons jaunes: Luke Thompson (23') et Keita Inagaki (70')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.