Le Japon assure l'essentiel contre les Samoa
Auteur: 
Hinato
Publié le: 05/10/2019

1570284644-1.jpg
Intenable aujourd'hui, Kotaro Matsushima aura marqué l'essai du bonus offensif face aux Samoa!

Aujourd'hui avait lieu dans le Toyota Stadium (45 000 places) de Toyota City le troisième match du Japon dans la coupe du monde de rugby de 2019 face aux SamoaAprès l'exploit historique face à l'Irlande le week-end dernier, l'objectif du jour était de gagner avec le bonus offensif pour être en bonne position pour se qualifier pour les 1/4 de finale.

L'entame de match est à l'avantage des nippons, concrétrisée par deux pénalités de l'ouvreur
Yu Tamura. Mais les locaux se montrent bien trop indisciplinés et permettent aux samoans d'égaliser grâce à deux pénalités de leur centre Henry Taefu. Yu Tamura redonne trois points d'avance aux siens avant que le troisième ligne TJ Ioane ne charge l'ailier explosif Kotaro Matsushima (sans ballon). Carton jaune logique. Sur une récupération japonaise signée Michael Leitch, les 3/4 nippons déroulent et le centre Timothy Lafaele aplatit dans l'en but.

Mais les joueurs nippons se montrent très brouillons dans cette première mi-temps. Un jeu au pied trop stérile et trop utilisé face à des visiteurs réalistes qui profitent des fautes japonaises.
Henry Taefu rajoute ainsi trois points. Malgré une grosse domination, les Brave Blossoms ne mènent que 16 à 09 à la pause face aux Samoa. L'entame de seconde période est sur les mêmes bases. Des nippons qui jouent trop au pied et rendent des ballons faciles aux samoans. Mais aussi, les hommes de Jamie Joseph sont toujours aussi indisciplinés et pemettent à Henry Taefu de passer une nouvelle pénalité (16 à 12).

Le Japon est alors en plein doute, à l'image de cette pénalité manquée par
Yu Tamura. Le réveil en défense de Kazuki Himeno (assez transparent en première mi-temps) sonne la révolte des japonais sur une grosse occasion d'essai samoane. L'ouvreur nippon redonne de l'air aux siens (19 à 12) avant que le banc ne permettre enfin de faire le break sur un superbe maul et d'envoyer Kazuki Himeno inscrire son premier essai en coupe du monde de rugby!

Le jeune phénomène sauve encore la patrie en défense lors d'un magnifique contre-ruck initié par son coéquipier
Michael Leitch! Mais les samoans reviennent à seulement sept longueurs à cinq minutes de la fin suite à un essai de l'inévitable Henry Taefu. La tension est à son comble sur le terrain mais les Brave Blossoms vont tuer définitivement le match par deux essais marqués par les fusées Kenki Fukuoka et Kotaro Matsushima!

Au final, le Japon s'impose logiquement face aux Samoa (38 à 19) et prend le point de bonus offensif. La rencontre n'aura toutefois pas été d'un très haut niveau. Les nippons auront, comme face à la Russie, trop utilisé un jeu au pied stérile au lieu de tenter des relances dangereuses à la main et se seront montrés très indisciplinés, offrant douze points à
Henry Taefu. La conquête de son côté aura été très bonne avec à noter une belle rentrée de la première ligne japonaise.

Kotaro Matsushima aura été l'homme du match. La charnière Yutaka Nagare/Yu Tamura aura été excellente dans l'animation ainsi que la troisième ligne et bien entendu la génération dorée de Teikyo Univ. (Atsushi Sakate, Kazuki Himeno,Yutaka NagareRikiya Matsuda et Shota Horie). La paire de centres aura été moins en vue au contraire de l'ailier Lomano Lemeki, même si l'on espère tous (et à raison) le retour de Kenki Fukuoka comme titulaire à l'aile gauche contre l'Ecosse. Car malgré trois victoires au compteur, les Brave Blossoms ne sont pas du tout certains de se qualifier.

Tout se jouera le 13 octobre prochain lors de la dernière journée face aux écossais. Pour éviter le remake de 2015, les nippons devront remporter coûte que coûte le match le plus important de l'histoire du rugby japonais. Ils pourront compter pour cela sur l'appui du public du Nissan Stadium de Yokohama (72 000 places). Une rencontre explosive en perspective!
 
Japon   38 - 19   Samoa
 
Toyota Stadium| 39 695 spectateurs

Arbitre: Jaco Peyper (SARU). Arbitres assistants: Ben O'Keeffe (NZRU) et Federico Anselmi (UAR). Arbitre TMO: Grahan Hughes (RFU)

Pour le Japon:

4 essais de: 
Timothy Lafaele (28'), Kazuki Himeno (54'), Kenki Fukuoka (76') et Kotaro Matsushima (80')
3 transformations de: Yu Tamura (30', 56', 80')
4 pénalités de: Yu Tamura (03', 08', 24' 51')

Pour les Samoa:

Un essai de: 
Henry Taefu (73')
Une transformation de: Henry Taefu (74')
4 pénalités de: Henry Taefu (10', 16', 34', 45')

Carton jaune: 
TJ Ioane (25')
Laisser un commentaire sur cette page

  • Kenzaki dit :
    5/10/2019

    Ce n'est pas le meilleur match du Japon mais les cinq points sont là. Maintenant les japonais vont jouer un huitième de finale contre les écossais pour l'histoire.

  • Tokyro dit :
    5/10/2019

    C'est le minimum syndical. Le Japon devait mettre au moins 50 points à cette faible équipe samoane.

  • Watanabe dit :
    5/10/2019

    Matsushima a été étincelant et la charnière aussi. Mais il va falloir arrêter avec ce jeu au pied.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.