Le Japon 15ème de la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco
Auteur:
 Hinato
Publié le: 23/07/2018


1532332462-2.jpg
Les Brave Blossoms auront réalisé une performance décevante lors de la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco
 
Ce week-end avait lieu la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco, 7ème édition du nom! Dans cette nouvelle formule à élimination directe, les Brave Blossoms débutaient dès les barrages et s'imposaient face à l'Uruguay (33 à 07) grâce notamment à un doublé de Josefa Lilidamu, meilleur joueur nippon de la compétition.

Mais la route en Cup s'arrêtait dès les 1/8èmes finales après une défaite face aux Fidji (35 à 10) malgré une bonne première mi-temps. En 1/4 de finale Challenge, les hommes de
Kensuke Iwabachi tombaient face au Canada (35 à 17) après une première période catastrophique (28 à zéro). La suite n'était guère meilleure avec une nouvelle défaite en 1/2 finale pour la 13ème place face à la Russie (26 à 20) avec un essai assassin à la dernière seconde du joueur russe Vladislav Sozonov.

Les Brave Blossoms allaient finalement terminer sur une bonne note en battant le Kenya (26 à 14). Mais avec une 15ème place au final (sur 24 équipes engagées), le bilan est très loin d'être positif pour une équipe du Japon dont sa fédération a donner pour objectif de remporter la médaille d'or dans deux ans aux Jeux Olympiques de Tokyo de 2020


Les hommes de Kensuke Iwabachi vont désormais se préparer pour les Jeux Asiatiques de Jakarta en Indonésie à la fin du mois d'août, l'objectif majeur cette année du rugby à 7 en Asie avant de participer ensuite à l'Asia Sevens Series 2018 puis au circuit HSBC Women's Sevens World Series 2018/2019 que les nippons reviennent d'intégrer.
Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    27/7/2018

    La fédé a commencé il y a 2 saisons à mettre la pression sur les comités préfectoraux pour les obliger à mettre des universitaires sur les compétitions de 7. Hormis quelques uni ou comités qui sont un peu spécialisés, plus quelques équipes corpo de 7 drivés par des Néozed, franchement il n'y a pas grand chose.
    Je ne sais pas si c'est un peu tard et si cela peut amener des résultats, mais vu que la plupart des jeunes font du XV et assez peu de 7, je ne vois pas comment ils veulent être performants. Comme les français finalement, même problème.
    Et encore depuis Murata j'espère qu'ils ont changé : les mecs (équipe nationale) s’entraînait avant de jouer un tournoi, ils étaient carbonisés (tournoi au Kenya il y a 13 ans).
    D'ailleurs pourquoi là ils ne mettent pas un coach étranger ? Il y a quelques mois en arrière j'en discutais avec un coach "pour jouer au 7 il faut courir tout le temps" sauf qu'en fait, eux ce qu'il propose en général, c'est sans aucun changement de vitesse au contraire des fidjiens (pour grossir le trait). Après il y a des joueurs japonais (en fin de carrière qui ont connu l'étranger) qui voyaient bien que c'est pas comme ça que le 7 se joue, mais c'est hélas rarement la majorité des décideurs vu qu'il faut déjà passer par les autres générations.
    Iwabuchi je ne vois pas quelle légitimité il a dans le 7 franchement.

  • Tokyro dit :
    25/7/2018

    C'est une déception. Même si les japonais se sont pris les fidjiens dès les huitièmes il y avait mieux à espérer qu'une quinzième place. Ce n'est guère encourageant à deux ans des jeux olympiques de Tokyo.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.