Le groupe Wolfpack pour la tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie
Auteur: 
Hinato
Publié le: 21/03/2019


1553164597-00.jpg
Le 3ème ligne phénomène japonais Kazuki Himeno sera le capitaine de la sélection Wolfpack pour cette grosse tournée dans l'hémisphère sud
 

Le sélectionneur Jamie Joseph vient de donner le groupe Wolfpack qui participera à la tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie dès la fin du mois. Au total un effectif de 27 joueurs (15 avants et 12 arrières) dont de très nombreux cadres pour la coupe du monde de rugby de 2019 et plusieurs futurs internationaux nippons. Car sous ce nom, c'est en réalité le groupe RWCTS (Rugby World Cup Training Squad). Et celui-ci a très fière allure!

En première ligne, on retrouve ainsi le pilier gauche 
Keita Inagaki (Sunwolves) et le célèbre talonneur Shota Horie (Sunwolves) qui revient tout juste d'une très longue blessure. En deuxième ligne, les probables futurs internationaux japonais James Moore (Sunwolves) et Lappies Labuschagné (Sunwolves) sont de la partie. En troisième ligne, la jeune star Kazuki Himeno (Sunwolves) sera le capitaine de l'équipe, un renfort de poids très conséquent!

A la charnière, c'est du costaud aussi avec les 1/2 de mêlées 
Yutaka Nagare (Sunwolves) et Atsushi Hiwasa (Kobelco Steelers) et les ouvreurs Yu Tamura (Sunwolves) et Rikiya Matsuda (Sunwolves). Que dire aux ailes avec la fusée Kenki Fukuoka (Sunwolves) et Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights) ainsi que le prometteur Seiya Ozaki (Suntory Sungoliath).

Au centre, 
Ryoto Nakamura (Sunwolves) apportera son expérience tandis que la jeune pépite Yusuke Kajimura (Suntory Sungoliath) jouera une grosse carte! Enfin à l'arrière, on retrouve Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath), Ryuji Noguchi (Panasonic Wild Knights), blessé, étant le grand absent. L'équipe Wolfpack jouera cinq rencontres contre les Hurricanes B (29 mars), les Highlanders B (5 avril), à nouveau les Hurricanes B (20 avril), les Brumbies B (12 mai) et enfin les Rebels B (17 mars). Joli calendrier pour préparer les Brave Blossoms à six mois de la coupe du monde de rugby à la maison.

Le groupe des 27 joueurs convoqué par Jamie Joseph:
 
Piliers gauches: Keita Inagaki (Sunwolves, 25 caps)Koki Yamamoto (Yamaha Jubilo, 6 caps)

Talonneurs: Shota Horie (Sunwolves, 58 caps), Takuya Kitade (Suntory Sungoliath, 0 cap)

Piliers droits: Asaeli Valu (Sunwolves, 5 caps) Yusuke Kizu (Toyota Verblitz, 0 cap)

2èmes lignes: Yuya Odo (Yamaha Jubilo, 4 caps), Wimpie van der Walt (Sunwolves, 9 caps), James Moore (Sunwolves, 0 cap), Lappies Labuschagné (Sunwolves, 0 cap)

3èmes lignes: Masakatsu Nishikawa (Suntory Sungoliath, 3 caps), Ryota Hasegawa (Panasonic Wild Knights, 0 cap), Shuhei Matsuhashi (Sunwolves, 8 caps), Vakauta Isileli Nakajima (Kobelco Steelers, 2 caps), (c) Kazuki Himeno (Sunwolves, 9 caps)

1/2 de mêlées: Yutaka Nagare (Sunwolves, 15 caps), Atsushi Hiwasa (Kobelco Steelers, 51 caps)

1/2 d'ouvertures: Yu Tamura (Sunwolves, 54 caps), Rikiya Matsuda (Sunwolves, 16 caps)

Ailiers: Kenki Fukuoka (Sunwolves, 30 caps), Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights, 25 caps), Lomano Lemeki (Sunwolves, 8 caps), Seiya Ozaki (Suntory Sungoliath, 3 caps)

Centres: Yusuke Kajimura (Suntory Sungoliath, un cap), Will Tupou (Sunwolves, 6 caps), Ryoto Nakamura (Sunwolves, 16 caps)

Arrières:  Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath, 30 caps)
 
PS: Les joueurs surlignés en rouge sont ceux n'ayant toujours pas de sélections chez les Brave Blossoms
Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    24/3/2019

    Le problème, que je perçois à demi mot dans les articles sur la fin de la franchise, est que certains clubs-entreprises n'ont pas joué le jeu du Super Rugby et ont laissé la fédé tout prendre en charge. (cf. "SANZAAR was advised by the Japan Rugby Football Union (JRFU) in early March that they would no longer be in a position to financially underwrite the Sunwolves future participation post 2020. The future of the Sunwolves will now be determined by the JRFU which has determined that Super Rugby no longer remains the best pathway for the development of players for the national team.")

    Donc c'est juste normal de ne pas voir certains joueurs avec les Sunwolves et cela oblige le staff et la fédé à trouver une solution pour donner du temps de jeu à ces joueurs dans un contexte international. Malheureux et coûteux.

  • Skyrim75 dit :
    21/3/2019

    Plus de la moitié de ces joueurs seront à la coupe du monde.

  • www.japonrugby.net dit :
    21/3/2019

    Un choix de Jamie Joseph de faire tourner entre les Sunwolves et ce groupe pour préparer au mieux tout le monde à la coupe du monde. L'effectif présent va changer d'ici les matchs face aux franchises australiennes B.

  • Frans dit :
    21/3/2019

    Pourquoi ses joueurs ne peuvent pas jouer avec les Sunwolves ? Choix des Japonais pour préserver les internationaux ? Ou choix du staff de privilégier les étrangers ?

  • gauron666 dit :
    21/3/2019

    Damn it. This should be the World Cup 2019 nomination.
    Too bad it won't be so.

  • Florian dit :
    21/3/2019

    Un effectif qui aurait mérité de jouer en SuperRugby au lieu des matches contres les réserves des franchises Néo-zélandais et Australiens


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.