Le groupe japonais pour le camp NDS
Auteur: 
Hinato
Publié le: 04/03/2017


1518877766-156024sty1511150012p1.jpg
Il y aura du beau monde pour ce camp NDS à l'image du talentueux arrière Seiya Ozaki (Teikyo Univ.), grand espoir japonais!

Alors que la saison de Super Rugby vient de démarrer, la Japan Rugby Football Union vient d'officialiser aujourd'hui la création d'un camp NDS (National Development Squad), autrement dit un projet de développement des meilleurs joueurs locaux. Pendant que les Sunwolves seront en tournée dans les semaines à venir en Afrique du sud, le sélectionneur du Japon, Jamie Joseph, entraînera de son côté les meilleurs joueurs japonais disponibles, déjà internationaux ou qui peuvent y prétendre dans les mois à venir. On y retrouve ainsi des tauliers comme l'ailier Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights) et des grands espoirs comme l'ouvreur/arrière Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights).

Mais le gros de l'effectif est composé des joueurs des Sunwolves qui ne participent pas à la tournée sud-africaine et qui seront gardés pour la seconde partie de saison de Super Rugby. L'objectif de ce côté-là est de tester tout le monde et de ne pas faire fatiguer les cadres de la sélection avec les nombreux voyages de la franchise nippone, en vu des tests matchs à venir des Brave Blossoms cette année. Au total, c'est un groupe de 36 joueurs (21 avants et 15 arrières) qui participeront à ce camp NDS. Il y aura 4 stages de prévus: 6 mars au 10 mars, 13 mars au 17 mars, 20 mars au 24 mars et enfin 10 avril au 14 avril.

Le groupe japonais:

Avants: Kohei Asahori
 (Sunwolves, 0 cap), Shintaro Ishihara (Suntory Sungoliath, 0 cap), Takeshi Kizu (Sunwolves, 44 caps), Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights, 4 caps), Shunta Nakamura (Suntory Sungoliath, 0 cap), Koo Jiwon (Sunwolves, 0 cap), Genki Sudo (Suntory Sungoliath, 0 cap), Takayuki Watanabe (Kobelco Steelers, 6 caps), Samuela Anise (Canon Eagles, 4 caps), Kazuhiko Usami (Sunwolves, 9 caps), Yuya Odo (Yamaha Jubilo, 0 cap), Kyosuke Kajikawa (Sunwolves, 4 caps), Naohiro Kotaki (Sunwolves, 7 caps), Yoshiya Hosoda (NEC Green Rockets, un cap), Shinya Makabe (Sunwolves, 34 caps), Nobuyoshi Arai (Munakata Sanix Blues, 0 cap), Rahboni Warren-Vosayaco (Sunwolves, 0 cap), Naoki Ozawa (Suntory Sungoliath, 0 cap), Naoto Shimada (Canon Eagles, 0 cap), Shunsuke Nunomaki (Sunwolves, 3 caps), Daiki Yanagawa (Ricoh Black Rams, 0 cap)

Arrières: Taiki Koyama (Panasonic Wild Knights, 0 cap), Yutaka Nagare (Suntory Sungoliath, 0 cap), Yuki Yatomi (Sunwolves, 16 caps), Yu Tamura (?, 42 caps), Hikaru Tamura (Sunwolves, 0 cap), Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 3 caps), Ryohei Yamanaka (Sunwolves, 7 caps), Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath, 8 caps), Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams, 4 caps), Ataata Moeakiola (Sunwolves, 0 cap), Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights, 18 caps), Seiya Ozaki (Teikyo Univ., 0 cap), Teruya Goto (Sunwolves, 0 cap), Yasutaka Sasakura (Sunwolves, 3 caps), Kotaro Matsushima (Sunwolves, 22 caps) 
Laisser un commentaire sur cette page

  • Skyrim75 dit :
    4/3/2017

    Il y a de meilleurs joueurs dans ce groupe que chez les Sunwolves tout à l'heure. On peut pas faire signer Matsuda par hasard? Parce que Cripps voilà quoi...

  • gauron666 dit :
    4/3/2017

    Daiki Yanagawa finally, Hitoshi Ono is not?


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.