Le groupe japonais pour le 6ème camp NDS
Auteur: 
Hinato
Publié le: 27/09/2017


1518877142-8456435555555.jpg
L'international à 7 japonais Jamie Henry est convoqué pour la première fois avec la sélection à XV nippone
 

La Japan Rugby Football Union vient d'officialiser aujourd'hui la composition du 6ème camp NDS (National Development Squad), autrement dit un projet de développement des meilleurs joueurs locaux. A moins de deux mois des tests matchs de novembre, Jamie Joseph a effectué quelques changements par rapport au dernier camp.

Le technicien néo-zélandais a convoqué un effectif réduit de 42 joueurs (contre 47 le précédent). En première ligne, Le pilier gauche Kohei Yoshida (Toyota Verblitz), les talonneurs Shunta Nakamura (Suntory Sungoliath) et 
Yusuke Niwai (Canon Eagles) et le pilier droit Shinnosuke Kakinaga (Suntory Sungoliath) sortent du groupe.

En deuxième ligne, Kotaro Yatabe (Panasonic Wild Knights) fait sont retour et remplace 
Kyosuke Kajikawa (Toshiba Brave Lupus) dont les faibles performances avec le club de Fuchu tournent en sa défaveur. Le très gros perdant en troisième ligne est l'expérimenté Hendrik Tui (Suntory Sungoliath). Le tongien Fetuani Lautaimi (Toyota Verblitz), qui réalise un gros début de saison comme son coéquipier de club Kazuki Himeno lui est préféré.

Enorme lors du large succès des champions en titre face à Kubota Spears le week-end dernier (54 à 17), le très expérimenté 1/2 de mêlée Atsushi Hiwasa (Suntory Sungoliath) est de retour dans l'effectif et est préféré à 
Takahiro Ogawa (Toshiba Brave Lupus) qui paye lui-aussi les très mauvais résultats des rouges et noirs en championnat. L'ouvreur Jumpei Ogura (NTT Shining Arcs) malgré de bonnes performances quitte lui-aussi le groupe.

A l'aile, l'international à 7 japonais Jamie Henry (Toyota Verblitz) vient remplacer
Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams). Au centre, l'international nippon Tim Bennetts (Canon Eagles) fait son retour au détriment de Will Tupou (Coca-Cola Red Sparks). Enfin à l'arrière, Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights) est éjecté du groupe au profit de l'excellent Ryuji Nogichi (Tokai Univ.), qui avait été monstrueux lors des derniers tests matchs de juin. Les Brave Blossoms vont connaître encore plusieurs camps avant de connaître la liste définitive de joueurs qui participeront aux tests matchs de novembre.

Le groupe japonais:

Piliers gauches: 
Shintaro Ishihara (Suntory Sungoliath, 6 caps), Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights, 16 caps), Koki Yamamoto (Yamaha Jubilo, 4 caps)

Talonneurs: Takeshi Kizu (Kobelco Steelers, 44 caps), Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights, 8 caps), Takeshi Hino (Yamaha Jubilo, 4 caps), Shota Horie (Panasonic Wild Knights, 52 caps)

Piliers droits: Takuma Asahara (Toshiba Brave Lupus, 8 caps), Asaeli Valu (Panasonic Wild Knights, 0 cap),  Koo Jiwon (Honda Heat, 0 cap)Takayuki Watanabe (Kobelco Steelers, 10 caps)

2èmes lignes: Samuela Anise (Canon Eagles, 7 caps), Uwe Helu (Yamaha Jubilo, 6 caps), Kazuki Himeno (Toyota Verblitz, 0 cap)Shinya Makabe (Suntory Sungoliath, 34 caps), Kotaro Yatabe (Panasonic Wild Knights, 15 caps)

3èmes lignes: Shokei Kin (NTT Shining Arcs, 7 caps), Shunsuke Nunomaki (Panasonic Wild Knights, 3 caps), Shohei Maekawa (Kobelco Steelers, 0 cap)Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus, 50 caps), Yoshitaka Tokunaga (Toshiba Brave Lupus, 7 caps), Shuhei Matsuhashi (Ricoh Black Rams, 8 caps), Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs, 16 caps), Fetuani Lautaimi (Toyota Verblitz, 0 cap)

1/2 de mêlées: Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights, 61 caps), Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights, 22 caps), Yutaka Nagare (Suntory Sungoliath, 6 caps), Atsushi Hiwasa (Suntory Sungoliath, 51 caps)

1/2 d'ouvertures: Kosei Ono (Suntory Sungoliath, 34 caps), Yu Tamura (Canon Eagles, 45 caps), Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 9 caps)

Ailiers: Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights, 23 caps), Jamie Henry (Toyota Verblitz, 0 cap)Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights, 23 caps), Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath, 25 caps), Lomano Lemeki (Honda Heat, 2 caps)

Centres: Harumichi Tatekawa (Kubota Spears, 51 caps), Sione Teaupa (Kubota Spears, 0 cap)Tim Bennetts (Canon Eagles, 6 caps), Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Sparks, 5 caps)

Arrières: Andre Taylor (Munakata Sanix Blues, 0 cap)Ryuji Noguchi (Tokai Univ., 11 caps)

Laisser un commentaire sur cette page

  • Tokyro dit :
    27/9/2017

    Je rejoins les commentaires précédents. Jamie Joseph va au désastre s'il s'appuie sur trop de joueurs étrangers dans la sélection. Il va nous faire une Kirwan 2011...

  • Watanabe dit :
    27/9/2017

    Quelques choix plus que discutables. Kyosuke Horie toujours pas convoqué alors qu'il confirme saison après saison? Kaito Shigeno en 9 pas appelé même si je comprends en raison qu'il ne peut pas jouer en club cette année. Takuya Yamasawa à l'ouverture c'est pour quand? Rikiya Matsuda cartonne au centre j'espère qu'il sera repositionné à ce poste. La blague Lafaele continue et on ne fait toujours pas appel à Nakano et Kajimura...

    Et Shota Emi enfin qui explose à l'aile cette saison encore, il doit faire quoi pour être convoqué? Certains choix de Jamie Joseph sont incompréhensibles.

  • gauron666 dit :
    27/9/2017

    Henry was not at the Olympics as far as I know. Otherwise, the nomination of Lautaimi is the mockery of K.Horie. We have a problem with the locks so why the untouched Eishin Kuwano, Daiki Yanagawa. Why not ignore Shota Emi, I do not understand, but the tragic Lafaele is not missing again. Young talents Nakano, Kajimura again ignored.
    This will be a sad look at the Japanese representation at the World Cup 2019, where in the base line will be 3 native Japanese remaining players from abroad. Remember my words when you watch it.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.