Le groupe japonais pour l'Asia Rugby Championship 2017
Auteur: 
Hinato
Publié le: 10/04/2017


1518877016-7889554756.jpg
Le phénomène Takuya Yamasawa va enfin connaître ses débuts en sélection avec le Japon!

L'Asia Rugby Championship 2017 approche à grand-pas et démarrera le 22 avril prochain avec Corée du sud/Japon au Ansan Wa Stadium d'Incheon. En poste depuis septembre 2016, le sélectionneur Jamie Joseph dirigera pour la première fois les Brave Blossoms dans cette compétition asiatique. Le technicien néo-zélandais, qui doit se passer de nombreux internationaux nippons jouant actuellement avec les Sunwolves en Super Rugby, a toutefois convoqué un solide groupe de 37 joueurs (21 avants et 16 arrières) avec de nombreux espoirs japonais dont la plupart ont participé au camp NDS ces deux derniers mois.

Une belle équipe B japonaise avec pas moins de 15 joueurs sans expérience internationale dont le 1/2 de mêlée et capitaine Yutaka Nagare (Suntory Sungoliath), qui a fait parti du XV type de Top League cette saison. L'effectif compte 16 joueurs des Sunwolves qui ne participeront pas aux tournées néo-zélandaises et argentines ces semaines à venir. Des joueurs comme le 2ème ligne 
Kazuhiko Usami (Sunwolves), le 3ème ligne Malgene Ilaua (Sunwolves) ou le centre Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams) ont ainsi beaucoup à prouver au sélectionneur Jamie Joseph.

Devant, on suivra notamment le talonneur Kosuke Horikoshi (Teikyo Univ.). L'ancien capitaine des Baby Blossoms reste sur une excellente performance cette année avec les Junior Japan lors du dernier World Rugby Pacific Challenge. Une première ligne à fière allure avec notamment 
Shogo Miura (Tokai Univ.) et Kohei Asahori (Sunwolves) au poste de pilier gauche et Yu Chinen (Toshiba Brave Lupus) et Takayuki Watanabe (Kobelco Steelers) au poste de pilier droit.

La deuxième ligne sera très solide avec les espoirs qui ont besoin de confirmer 
Kazuhiko Usami (Sunwolves) et Naohiro Kotaki (Sunwolves). Ce sera costaud aussi en troisième ligne avec Malgene Ilaua (Sunwolves), Shokei Kin (Sunwolves), Shuhei Matsuhashi (Sunwolves) et Yoshitaka Tokunaga (Sunwolves).

Derrière, la charnière sera de grande qualité avec 
Keisuke Uchida (Sunwolves), Kaito Shigeno (Sunwolves) et Yutaka Nagare (Sunwolves) au poste de numéro 9 tandis que l'excellent Takuya Yamasawa (Panasonic Wild Knights) pourrait enfin faire ses débuts à l'ouverture, en concurrence mine de rien avec le talentueux Jumpei Ogura (Sunwolves) et le très grand espoir Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights)! Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights) apportera de l'expérience à l'aile.

Excellent en ce début de saison de Super Rugby, Shota Emi (Sunwolves) devrait découvrir la sélection. La ligne de 3/4 aura de la gueule avec aussi le grand espoir Seiya Ozaki (Teikyo Univ.) et le jeune arrière 
Ryuji Noguchi (Tokai Univ.)! Le technicien néo-zélandais va clairement faire jouer une équipe B nippone avec de nombreux joueurs qui vont tenter de gagner une place en vue des tests matchs de juin à venir face à la Roumanie et l'Irlande.

Le groupe des 37 joueurs convoqués par Jamie Joseph:
 

Avants: Kohei Asahori (Sunwolves, 0 cap)Shintaro Ishihara (Suntory Sungoliath, 0 cap), Shogo Miura (Tokai Univ., 3 caps), Atsushi Sakate (Sunwolves, 4 caps), Takeshi Hino (Sunwolves, 2 caps), Kosuke Horikoshi (Teikyo Univ., 0 cap)Genki Sudo (Suntory Sungoliath, 0 cap), Yu Chinen (Toshiba Brave Lupus, 3 caps), Takayuki Watanabe (Kobelco Steelers, 6 caps), Samuela Anise (Canon Eagles, 4 caps), Kazuhiko Usami (Sunwolves, 9 caps), Yuya Odo (Yamaha Jubilo, 0 cap)Naohiro Kotaki (Sunwolves, 7 caps), Kotaro Yatabe (Sunwolves, 9 caps), Yoshiya Hosoda (NEC Green Rockets, un cap), Malgene Ilaua (Sunwolves, 4 caps), Naoki Ozawa (Suntory Sungoliath, 0 cap), Shokei Kin (Sunwolves, 6 caps), Shuhei Matsuhashi (Sunwolves, 3 caps), Yoshitaka Tokunaga (Sunwolves, 0 cap)Daiki Yanagawa (Ricoh Black Rams, 0 cap)

Arrières: Keisuke Uchida (Sunwolves, 21 caps), Kaito Shigeno (Sunwolves, 3 caps), (c) Yutaka Nagare (Sunwolves, 0 cap), Jumpei Ogura (Sunwolves, 0 cap), Takuya Yamasawa (Panasonic Wild Knights, 0 cap)Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath, 8 caps), Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 3 caps), Kanta Shikao (Tokai Univ., 0 cap)Ryohei Yamanaka (Sunwolves, 7 caps),  Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams, 4 caps), Chikara Ito (Yamaha Jubilo, 0 cap), Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights, 18 caps), Shota Emi (Sunwolves, 0 cap)Seiya Ozaki (Teikyo Univ., 0 cap), Shinya Morita (Kobelco Steelers, 0 cap), Ryuji Noguchi (Tokai Univ., 4 caps)
 
PS: Les joueurs surlignés en rouge sont ceux n'ayant toujours pas de sélections chez les Brave Blossoms
Laisser un commentaire sur cette page

  • Kenzaki dit :
    10/4/2017

    Je rejoins Seikyo. C'est juste déplorant que Hayden Cripps jouent avec les Sunwolves et que des ouvreurs japonais (bien meilleurs que lui) doivent se contenter du championnat asiatique.

  • Watanabe dit :
    10/4/2017

    Shintaro Ishihara sera aussi à surveiller. Il sort d'une très bonne saison avec Suntory Sungoliath. Shota Emi je ne présente plus, il est à mes yeux le meilleur arrière japonais à l'heure actuelle. Yutaka Nagare capitaine, lui-aussi le mérite après cette année fantastique. Cette équipe japonaise "B" va faire très mal durant la compétition.

  • Redspako dit :
    10/4/2017

    Takuya Yamasawa mérite de jouer en sélection depuis le temps! Le réservoir à la charnière est assez impressionnant à remarquer. Ozaki et Noguchi en 15, rajoutez Matsushima et Emi. Le retour de Goromaru (surtout avec ses piètres performances avec Toulon) est inimaginable désormais.

  • gauron666 dit :
    10/4/2017

    A decent selection, but I do not understand why players like Kotaki, Usami, Ogura Sunwolves are constantly ignored. Wins against the Bulls and Tokunaga and Matsuhashi are reduced to a match against Korea and Hong Kong, which for them is useless. And in their place in Sunwolves will play strangers who always have it prepaid. I am very disappointed, it's still around. Sunwolves became the gateway to the Japanese national team for poor foreigners. I thought that the original intention was that young Japanese have a chance to play the hardest league in the world and learn. I guess I was naive, but I believed it. Japanese players who play regularly in Sunwolves is simply not enough. The Japanese federation is not worth anything, has no backbone. I'm sorry it's a bit off topic but I had to write.

  • Skyrim75 dit :
    10/4/2017

    Watanabe, Horikoshi, Usami, Kotaki, Nagare, Yamasawa, Emi, Ozaki. On a de sacrés espoirs pour le futur dans cette sélection pour l'Asia Rugby Championship.

  • Seikyo dit :
    10/4/2017

    Ce moment où tu te rends compte que tous les 10 de ce groupe sont meilleurs que Hayden Cripps.

  • Tokyro dit :
    10/4/2017

    Shokei Kin et Jumpei Ogura auraient été plus utiles pour les Sunwolves en Super Rugby mais bon le dernier fera enfin ses débuts avec le Japon. Il le mérite et il a l'occasion de briller. Comme dit Hinato, on a une équipe B mais elle a du gros potentiel! Je plains les sud-coréens quand je vois les Yamada, Emi, Lotoahea, Yamasawa, Noguchi, Matsuda et j'en passe.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.