Le groupe japonais pour l'Asia Rugby Championship 2016
Auteur: 
Hinato
Publié le: 21/04/2016


1518875750-965706g20150909011096210view.jpg
Keisuke Uchida lors de son essai face à Hong Kong en 2014.
Le jeune 1/2 de mêlée japonais sera le capitaine d'une équipe des Brave Blossoms très inexpérimentée

L'Asia Rugby Championship 2016 approche à grand-pas et démarrera le 30 avril prochain avec Japon/Corée du sud au Nippatsu Mitsuzawa Stadium de Yokohama. En l'absence de Jamie Joseph, actuellement coach des Highlanders et qui prendra fonction de son nouveau poste en août prochain, c'est Ryuji Nakatake, le sélectionneur des Baby Blossoms, qui assure l'intérim de sélectionneur des Brave Blossoms durant la compétition asiatique. Le technicien nippon a convoqué un groupe très inexpérimenté de 30 joueurs (17 avants et 13 arrières mais composé majoritairement de joueurs de Top League et des Sunwolves (groupe élargi) mais aussi des meilleurs espoirs universitaires actuels.

Plusieurs de ces joueurs sont de grands espoirs de la sélection et de futurs internationaux en puissance pour la coupe du monde de rugby de 2019 au pays. Seulement sept joueurs sont cappés avec les Brave Blossoms: le pilier 
Takayuki Watanabe (Tokai Univ.), le 2ème ligne Kazuhiko Usami (Sunwolves), le 3ème ligne Tsuyoshi Murata (Sunwolves), l'ouvreur Ryohei Yamanaka (Sunwolves), l'ouvreur/centre Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath), le centre Tim Bennetts (Canon Eagles) et enfin le jeune 1/2 de mêlée Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights), qui avec ses 12 sélections fera figure de vétérans dans ce groupe et sera le capitaine de l'équipe. Au total 33 caps et aucun joueur nippon de la dernière coupe du monde de rugby en Angleterre. C'est très peu mais logique en raison de la saison de Super Rugby et de l'absence des cadres habituels.

En première ligne, on note les présences de deux puissants piliers et monstres de la nature, Yu Chinen (Toshiba Brave Lupus) et Jiwon Koo (Sunwolves), fils de l'international sud-coréen Koo Dojun, qui opte définitivement pour le maillot japonais. Le très prommetteur talonneur Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights) annoncé comme le successeur de Shota Horie en sélection, sera à suivre de près. En deuxième ligne, on retrouve sans doute la future titulaire pour 2019 avec Kazuhiko Usami (Sunwolves) et le solide Naohiro Kotaki (Toshiba Brave Lupus), révélation de la dernière saison en Top League japonaise.

En 3ème ligne, c'est pas mal du tout aussi avec les présences de Shokei Kin (NTT Shining Arcs), auteur d'une grosse saison avec le club d'Ichikawa et celle des deux espoirs universitaires d'origine tongienne qui ont cartonné en U20, à savoir
 Tevita Tatafu (Tokai Univ.) et Faulua Makisi (Tenri Univ.). A noter qu'une fois de plus, le très bon numéro 8 Kyosuke Horie (Yamaha Jubilo) est le grand oublié de cette liste. Mais ce dernier est actuellement indisponible puisqu'il joue au niveau local en Nouvelle-Zélande et devrait se préparer pour évoluer avec Bay of Plenty à l'ITM Cup 2016.

Comme annoncé, Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights) sera le capitaine et devrait former la charnière avec 
Ryohei Yamanaka (Sunwolves) ou Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath), ces deux derniers jouant une énième carte en sélection. Tim Bennetts (Canon Eagles) est du groupe et devrait former la paire de centres avec soit Takuya Ishibashi (NTT Shining Arcs), autre révélation du championnat ou le solide Atata Moeakiola (Tokai Univ.).

Auteur d'une belle saison chez le club d'Ota après avoir pris la place d'Akihito Yamada (blessé), Kentaro Kodama (Panasonic Wild Knights) jouera sa chance à l'aile tandis que l'excellent Ryuji Noguchi (Tokai Univ.), annoncé comme le successeur d'Ayumu Goromaru à l'arrière, devrait faire ses grands débuts avec les Brave Blossoms. Ryuji Nakatake a convoqué un groupe inexpérimenté mais très solide et qui devrait sans aucun souci remporter l'Asia Rugby Championship 2016. De nombreux joueurs ont tout intérêt à se montrer pour gagner une place pour la coupe du monde de rugby au pays dans trois ans. Le Japon fera ses débuts face à la Corée du sud à Yokohama le 30 avril prochain!

Le groupe des 30 joueurs convoqués par Ryuji Nakatake:

Avants: Takayuki Watanabe (Tokai Univ.), Jiwon Koo (Sunwolves)Kengo Kitagawa (Sunwolves)Yu Chinen (Toshiba Brave Lupus)Kanta Higashionna (Canon Eagles)Futoshi Mori (Sunwolves)Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights)Kazuhiko Usami (Sunwolves), Naohiro Kotaki (Toshiba Brave Lupus)Kotaro Yatabe (Panasonic Wild Knights), Taiyo Ando (Sunwolves), Shokei Kin (NTT Shining Arcs)Hiroki Yamamoto (Toshiba Brave Lupus)Masato Furukawa (Ritsumeikan Univ.)Tsuyoshi Murata (Sunwolves), Tevita Tatafu (Tokai Univ.)Faulua Makisi (Tenri Univ.)

Arrières: (c) Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights), Daisuke Inoue (Sunwolves), Daiki Nakajima (Ryutsu Keizai Univ.)Ryohei Yamanaka (Sunwolves), Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath), Takuya Ishibashi (NTT Shining Arcs)Tim Bennetts (Canon Eagles)Ataata Moeakiola (Tokai Univ.)Kentaro Kodama (Panasonic Wild Knights)Takuhei Yasuda (Doshisha Univ.)Doga Maeda (Tsukuba Univ.)Ryuji Noguchi (Tokai Univ.), Hajime Yamashita (Sunwolves)
 
PS: Les joueurs surlignés en rouge sont ceux n'ayant toujours pas de sélections chez les Brave Blossoms
Laisser un commentaire sur cette page

  • gauron666 dit :
    22/4/2016

    Hinato, excellent new information. So K. Horie tested fortune abroad, I think it is good news. I personally hope that it will strengthen in 2017 Sunwolves and finally conquers representation.

  • www.japonrugby.net dit :
    22/4/2016

    J'ai la réponse pour Kyosuke Horie. En fait, il est indisponible puisqu'il joue actuellement au nord de la Nouvelle-Zélande. Il impressionne et enchaîne les matchs titulaires en 8 et d'après les infos, il va signer avec Bay of Plenty pour participer à l'ITM Cup 2016 avec objectif derrière de gagner une place pour le Super Rugby 2017 (Sunwolves ou étranger).

  • Redspako dit :
    22/4/2016

    Je crois qu'on est tous d'accord pour dire que les raisons de la non présence de Kyosuke Horie n'ont rien à voir avec son niveau sportif. Il fait partie du top 3 des meilleurs numéro 8 japonais de Top League.

  • japanbeatscots dit :
    22/4/2016

    Pourquoi vous ne pouvez pas accepter que Horie est banni pour de bonnes raisons. Si ça trouve, il a foutu la merde en 2014 en sélection.

  • Tokyro dit :
    21/4/2016

    Merci Hinato. Avec des statistiques pareilles, c'est hallucinant de ne pas le voir appelé en sélection. Le club ne le libère pas ou il est blessé d'après moi.

  • www.japonrugby.net dit :
    21/4/2016

    Tu as faux japan. Horie fait partie des tous meilleurs numéros 8 du championnat et il n'a absolument rien à envier niveau physique à aucun numéro 8 japonais (de naissance ou naturalisé). Sur les Sunwolves, on ne sait pas tous. Tu sais très bien que les clubs ont bloqué la signature de plusieurs joueurs, etc. Blessé ou on ne sait pas ce qui s'est passé en dessous. Mais sur le niveau sportif, il a sa place, il faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir. Horie inférieur à Furukawa? Murata? Tatafu? Makisi? Faut stopper le gag deux secondes. Il a de l'expérience internationale et trois grosses saisons de Top League comparés aux autres. Qu'il soit derrière Mafi, Tui et Leitch oui, mais derrière les joueurs dont on parle non.

    => Il est dans le XV type de la Top League japonaise lors des saisons 2013/2014 et 2014/2015. Il est révélation de la saison 2013/2014 de Top League (avec Keita Inagaki svp). En trois saisons avec Yamaha Jubilo, il a joué tous les matchs titulaires sans jamais être remplacés, plusieurs fois homme du match. 39 matchs, 24 essais. Et niveau gabarit 184 cm, 110 kg. On parle pas d'un numéro 8 lambda du championnat...

  • japanbeatscots dit :
    21/4/2016

    Faut arrêter un peu avec Horie, on a changé de coach, on a fait les SunWolves. Il est toujours pas là. C'est bien la preuve qu'il n'a rien d'exceptionnel.

  • gauron666 dit :
    21/4/2016

    Planted drugs or what? Kyosuke Horie is a completely different league than the other two from Tonga, who have a fairly weak parameters to it that comes from the islands. The Japanese "A" representing the two Tongan no chance, nor as substitutes because they are nothing exceptionally and parameters are average. It's ridiculous, that Horie is overlooked at the expense of average players.

  • Tokyro dit :
    21/4/2016

    Je suis très heureux de voir Shohei Kin et Takuya Ishibashi dans le groupe. NTT Shining Arcs en force!!!!!!

  • www.japonrugby.net dit :
    21/4/2016

    Kyosuke Horie a le physique pour le niveau international. Il est plus physique que Tatafu et Makisi. ça ne vient pas de là.

  • japanbeatscots dit :
    21/4/2016

    Perso, je pense que Horie n'a pas le physique requis pour le niveau international. Il ne verra jamais la sélection. Tatufu et Makisi sont beaucoup plus intéressant que lui.

  • japanbeatscots dit :
    21/4/2016

    Ca fait plaisir de voir Tatufu, Makisi et Moeakiola. Ils vont tout défoncer les 4 prochaines années.

  • Watanabe dit :
    21/4/2016

    Kosei Ono n'est pas de retour. Sa blessure a l'air d'être sérieuse.

  • Skyrim75 dit :
    21/4/2016

    Pour les Hesketh, Holani, Ives, Broahurst, Ito ça sent la fin. On a pas mal de jeunes joueurs dans le groupe japonais convoqué. On prépare déjà 2019 et 2023.

  • Seikyo dit :
    21/4/2016

    Et pas de Holani et de Thompson aussi. C'est la fin pour une génération. Kyosuke Horie ne refuse pas la sélection, il en parle souvent au contraire! Je ne connais pas les dessous mais c'est anormal que ce très bon joueur ne soit pas convoqué en sélection!

  • gauron666 dit :
    21/4/2016

    Pretty good, looking forward to. Why are not there Holani, Broadhurst, that the Japanese were only when it suited them?
    K.Horie again ignored. There must be something else, probably does not want to be representative. I do not understand K.Horie is almost on the same level as the Mafi and its ignoring considered the pinnacle of stupidity.

  • Redspako dit :
    21/4/2016

    Je suis à 10% d'accord avec toi Colonel K-K. Kyosuke Horie reste sur trois grosses saisons avec Yamaha Jubilo en Top League et on lui préfère de jeunes joueurs universitaires?

  • Colonel K-K dit :
    21/4/2016

    Koysuke Horie est l'un des meilleurs numéros 8 japonais du championnat et il n'est pas appelé dans cette équipe B? Il est blessé?

  • Redspako dit :
    21/4/2016

    Masato Furukawa dans le groupe et même pas Kyosuke Horie?

    Cette équipe ressemble vraiment à une équipe Junior Japan. Le Japon de juin face au Canada et à l'Ecosse n'aura rien à voir mais c'est évident que certains joueurs ont un coup à jouer. Si Nakatake nous aligne un pack avant Chinen/Sakate/Koo/Usami/Kotaki/Tatafu/Kin/Makisi, je plaint déjà les pauvres sud-coréens et hongkongais.

  • Kenzaki dit :
    21/4/2016

    On évite les U20 et on a un groupe qui tient la route sur le papier. Plusieurs gars qui peuvent vite intégrer la "vraie équipe 1" s'ils font un bon tournoi: Sakate, Chinen, Koo, Usami, Kotaki, Kin, Tatafu, Makisi, Nakamura, Moeakiola et Noguchi.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.