Le groupe japonais à 7 pour le tournoi de qualification
Auteur:
 Hinato
Publié le: 02/04/2018


1522662613-25.jpg
Le monstrueux fidjien d'origine Jose Seru (196 cm, 115 kg) sera le joueur à découvrir avec le Japon ce week-end!
 
Ce week-end aura lieu le tournoi de qualification d'Hong Kong, qualificatif pour une place dans le circuit HSBC Sevens World Series 2018/2019. Le Japon, vainqueur de l'Asia Sevens Series 2017, y participe bien évidemment. Le sélectionneur Damian Karauna a dévoilé son groupe de douze joueurs qui participeront à la compétition.

Un effectif très solide qui n'a plus rien à voir avec celui qui avait participé au Sri Lanka Sevens 2017. Le capitaine Dai Ozawa (Toyota Verblitz), qui vient tout juste de signer un contrat à temps plein avec la fédération japonaise de rugby, ainsi que 
Kosuke Hashino (Canon Eagles) et Naoki Motomura (Honda Heat) sont les seuls rescapés. 

Les gros cadres font tous leur retour: Kazuhiro Goya (Kubota Spears), Katsuyuki Sakai (Toyota Industries Shuttles), Kameli Soejima (Coca-Cola Red Sparks), Ryuta Yasui (Kobelco Steelers), Josefa Lilidamu (NTT-Docomo Red Hurricanes), Jone Naikabula (Toshiba Brave Lupus) et la pépite Siosifa Lisala (Toyota Industries Shuttles). Le jeune fidjien d'origine Jose Seru (Hokkaido Barbarians) et Toshiki Yamauchi (Ricoh Black Rams) seront les deux petits nouveaux dans le groupe.

Le Japon sera dans la poule A avec l'Ouganda (adversaire très compliqué), le Chili et la Géorgie. Les hommes de Damian Karauna seront parmi les grands favoris dans ce tournoi de qualification. Le remporter serait une très bonne nouvelle à trois mois de la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco cet été.
 

Le groupe japonais:

Dai Ozawa (Toyota Verblitz/JRFU), Kazuhiro Goya (Kubota Spears), Katsuyuki Sakai (Toyota Industries Shuttles), Jose Seru (Hokkaido Barbarians), Kameli Soejima (Coca-Cola Red Sparks), Jone Naikabula (Toshiba Brave Lupus), Kosuke Hashino (Canon Eagles), Naoki Motomura (Honda Heat), Ryuta Yasui (Kobelco Steelers), Toshiki Yamauchi (Ricoh Black Rams), Siosifa Lisala (Toyota Industries Shuttles), Josefa Lilidamu (NTT-Docomo Red Hurricanes).

Laisser un commentaire sur cette page

  • Skyrim75 dit :
    2/4/2018

    Si l'équipe nationale à 7 japonaise pouvait avoir un tel effectif lorsqu'elle est présente dans le circuit... Ce serait le moment ou jamais pour faire signer un contrat avec la fédération à tous ces joueurs.

  • Tokyro dit :
    2/4/2018

    C'est une très grosse équipe sur le papier. Ils ont les armes pour se qualifier.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.