Le deuxième groupe japonais vers la coupe du monde 2019
Auteur: 
Hinato
Publié le: 29/08/2018


1535533561-105.jpg
Le très talentueux et futur grand 1/2 de mêlée Naoto Saito est le seul représentant universitaire du groupe japonais
 

La Japan Rugby Football Union, en concertation avec le sélectionneur Jamie Joseph, vient d'officialiser le deuxième groupe d'entraînement japonais vers la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. Au total une extension à 47 joueurs (25 avants et 22 arrières). Trois joueurs sortent de l'effectif et dix font leur retour ou entrée.

En première ligne, le pilier gauche 
Shintaro Ishihara (Suntory Sungoliath), blessé, est remplacé par Koki Yamamoto (Yamaha Jubilo). Le très expérimenté Hiroshi Yamashita (Kobelco Steelers) fait son retour et est préféré à Genki Sudo (Suntory Sungoliath) au poste de pilier droit tandis que Takeshi Hino (Yamaha Jubilo) est rajouté au talonnage.

En troisième ligne, 
Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs), suspendu par son club et en attente de la décision judiciaire, est logiquement retiré du groupe. L'expérimenté Hendrik Tui (Suntory Sungoliath) vient donc le remplacer. A la charnière, le jeune et très talentueux 1/2 de mêlée Naoto Saito (Waseda Univ.) est rajouté dans l'effectif et est le seul joueur universitaire.

Aux ailes, le "try machine" 
Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights) et Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams) font leur retour tandis que le grand espoir Kai Ishii (NTT Shining Arcs), qui reste sur une dernière saison excellente en Top League, est convoqué. Au centre, Shane Gates (NTT Shining Arcs) est convoqué pour la premièe fois mais on est certains que le très prometteur Yusuke Kajimura (Suntory Sungoliath) sera vite repéré par Jamie Joseph pour ses débuts en Top League et appelé par le sélectionneur néo-zélandais pour les tests matchs de novembre.

Enfin à l'arrière, l'international à 7 japonais Jamie Henry (Toyota Verblitz) est le dernier joueur convoqué. Pour rappel, cette liste peut et bougera encore bien des fois avant la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon.

Le groupe des 47 joueurs convoqués par la Japan Rugby Football Union:

Piliers gauches: Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights, 22 caps), Masataka Mikami (Toshiba Brave Lupus, 33 caps), Koki Yamamoto (Yamaha Jubilo, 5 caps)

Talonneurs: Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights, 10 caps), Yusuke Niwai (Canon Eagles, 6 caps), Takeshi Hino (Yamaha Jubilo, 4 caps), Shota Horie (Panasonic Wild Knights, 58 caps)

Piliers droits: Takuma Asahara (Toshiba Brave Lupus, 12 caps), Asaeli Valu (Panasonic Wild Knights, 3 caps)Koo Jiwon (Honda Heat, 5 caps), Hiroshi Yamashita (Kobelco Steelers, 49 caps)

2èmes lignes: Samuela Anise (Canon Eagles, 10 caps), Grant Hattingh (Kobelco Steelers, 0 cap)Wimpie van der Walt (NTT-Docomo Red Hurricanes, 6 caps), Uwe Helu (Yamaha Jubilo, 9 caps), Shinya Makabe (Suntory Sungoliath, 37 caps), James Moore (Munakata Sanix Blues, 0 cap)

3èmes lignes: Ben Gunter (Panasonic Wild Knights, 0 cap)Yoshitaka Tokunaga (Toshiba Brave Lupus, 10 caps), Masakatsu Nishikawa (Suntory Sungoliath, un cap)Lappies Labuschagné (Kubota Spears, 0 cap)Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus, 56 caps), Hendrik Tui (Suntory Sungoliath, 40 caps), Shunsuke Nunomaki (Panasonic Wild Knights, 6 caps), Kazuki Himeno (Toyota Verblitz, 6 caps)

1/2 de mêlées: Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights, 67 caps), Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights, 22 caps), Yutaka Nagare (Suntory Sungoliath, 12 caps), Kaito Shigeno (Toyota Verblitz, 6 caps), Naoto Saito (Waseda Univ., 0 cap)

1/2 d'ouvertures: Yu Tamura (Canon Eagles, 51 caps), Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 13 caps)

Ailiers: Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights, 27 caps), Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights, 31 caps), Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights, 24 caps), Lomano Lemeki (Honda Heat, 8 caps), Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams, 7 caps),  Kai Ishii (NTT Shining Arcs, 0 cap)

Centres: Harumichi Tatekawa (Kubota Spears, 55 caps), Sione Teaupa (Kubota Spears, 3 caps), Will Tupou (Coca-Cola Red Sparks, 3 caps), Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath, 13 caps), Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Sparks, 11 caps), Shane Gates (NTT Shining Arcs, 0 cap)

Arrières:  Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath, 30 caps), Ryuji Noguchi (Panasonic Wild Knights, 13 caps), Jamie Henry (Toyota Verblitz, 0 cap)
 
PS: Les joueurs surlignés en rouge sont ceux n'ayant toujours pas de sélections chez les Brave Blossoms
Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    30/8/2018

    Si c'est le même Jamie Henry qui était au PSI Costcut c'est juste dingue et a t il le niveau ? Il était au tournoi d'Hokkaido en 2015 il me semble, très bon comme Lote, mais de là à le voir international à 15... Y a vraiment plus de joueurs au Japon? Les Seiryuu de Gifu vont d'ailailleurs peut-être disparaître faute de joueurs... dingue je vous dis M

  • Skyrim75 dit :
    29/8/2018

    Jamie Joseph qui convoque encore un joueur étranger au centre alors qu'il va découvrir Yusuke Kajimura. Ce sélectionneur est un clown. On va bien se marrer dans les semaines qui vont suivre quand il va annoncer avoir tout juste découvert Kajimura.

  • Kenzaki dit :
    29/8/2018

    Takuya Yamasawa pas dans le groupe. C'est une blague...

  • Tokyro dit :
    29/8/2018

    Amanaki Lelei Mafi en sélection c'est bien terminé...

  • gauron666 dit :
    29/8/2018

    This madness has no end. 18 foreign players. K.Horie, Yamasawa, Emi are not nominated again. Unbelievable and still the number of foreign players is growing and Shane Gates is like a hell who?


  •  



    Créer un site
    Créer un site