La défense des Sunwolves prend l'eau chez les Sharks
Auteur: 
Hinato
Publié le: 10/03/2018


1520803375-150.jpg
Yutaka Nagare et ses coéquipiers ont coulé défensivement chez les Sharks
 
Aujourd'hui se déroulait dans le Kings Park Stadium de Durban le troisième match en Super Rugby cette saison des Sunwolves, face aux Sharks. Après deux défaite à domicile face aux Brumbies (32 à 25) et aux Rebels (37 à 17), l'équipe nippone entamait sa tournée sud-africains avec un effectif largement remanié. La défense japonaise allait vite prendre l'eau dans cette rencontre avec un essai de l'ailier Makazole Mapimpi, Lomano Lemeki faisant déjà preuve de ses faiblesses en défense...

Derrière les hommes de Jamie Joseph sont à deux doigts de répondre mais l'essai de l'ailier
Will Tupou est refusé pour en avant. Ouvreur du jour Harumichi Tatekawa réduit l'écart sur pénalité. Mais les locaux dominent largement la partie et suite à un double-plaquage manqué du pilier Takuma Asahara et de l'ailier Will Tupou, le talonneur adverse Akker van der Merwe traverse les 22 mètres pour aller à l'essai. La défense est totalement catastrophique et c'est au tour du numéro 8 Tera Mtembu de franchir la ligne. A la pause les Sharks mènent logiquement au score 24 à 03.

16 plaquages sur 45 manqués en première période par les Sunwolves dont surtout le pilier
Takuma Asahara (0/4) et le 1/2 de mêlée Keisuke Uchida (2/5). Les deux sont remplacés sans surprise dès le début de la deuxième mi-temps par Hencus van Wyk et Yutaka Nagare qui amènent respectivement de la stabilité en mêlée et de la vitesse dans le jeu nippon. On voit du mieux mais l'essai d'Harumichi Tatekawa est refusé pour obstruction avant que Lomano Lemeki n'inscrive un essai suite à un magnifique offload de l'arrière Kotaro Matsushima.

Mais une fois encore 
Lomano Lemeki (désastreux en défense) tente une montée suicidaire et se manque. Les locaux ainsi en supériorité numérique sur l'aile, voient Makazole Mapimpi y aller avec facilité pour son doublé. Les locaux continuent de pousser et se baladent dans la défense visiteuse. Le troisième ligne Jacques Vermeulen y va aussi de son essai. Les Sunwolves répondent par un essai en force du 2ème ligne rentrant Wimpie van der Walt avant que les Sharks ne marquent à nouveau avec un essai de l'ailier Sbu Nkosi après un joli coup de pied par desus la défense japonaise.

Le dernier mot reviendra aux visiteurs avec
Will Tupou qui franchit la ligne suite à une passe de Lomano Lemeki qui avait profité d'un gros trou dans la défense sud-africaine pour pénétrer dans les 22 mètres. Au final, les Sharks écrasent les Sunwolves sur le score sans appel de 50 à 22. Dominés en conquête et avec une défense catastrophique (71% de plaquages réussis) les hommes de Jamie Joseph auront vécu une très sale journée.

L'arrière Kotaro Matsushima et le deuxième ligne
Grant Hattingh seront sorti du lot. Kazuki Himeno et Willie Britz se seront révélés comme les plus gros plaqueurs tandis que le pilier Hencus van Wyk et le 1/2 de mêlée Yutaka Nagare auront fait une rentrée remarquée en seconde période. Pour sa première en Super Rugby le jeune centre Michael Little aura montré des choses intéressantes. A l'opposé, plusieurs joueurs seront passés totalement à côté à commencer par le pilier Takuma Asahara et le 1/2 de mêlée Keisuke Uchida.

Sione Teaupa aura été transparent au centre alors que les ailiers Will Tupou et Lomano Lemeki auront été tout simplement aux abonnés absents en défense et auront montré leur limite manquant clairement de vitesse pour des 3/4. Quand à Harumichi Tatekawa, plus centre qu'ouvreur, il aura eu du mal à faire oublier les blessés au poste de numéro 10. Bref, un match qui n'a fait que confirmer les limites de plusieurs joueurs que l'on savait déjà. Les Sunwolves peuvent avoir peur car la semaine prochaine ils iront défier les Lions, bien plus forts que les Sharks ces dernières saisons.
 
Sharks   50 - 22   Sunwolves


Kings Park Stadium | spectateurs |

Arbitre: Federico Anselmi (UAR). Arbitres assistants: Egon Seconds (SARU), Archie Sehlako (SARU) et Marius Jonker (SARU)
 

Pour les Sharks:

7 essais de: Makazole Mapimpi (09', 49'), Akker van der Merwe (29'), Tera Mtembu (36'), Jacques Vermeulen (55'), Sbu Nkosi (68') et Cameron Wright (75')
6 transformations de: Rob du Preez (09', 29', 36', 55', 68') et Curwin Bosch (75')
Une pénalité de: 
Rob du Preez (02')

Pour les Sunwolves:

3 essais de: Lomano Lemeki (45'), Wimpie van der Walt (59') et Will Tupou (78')
2 transformations de: Kotaro Matsushima (59') et Ryoto Nakamura (78')
Une pénalité de: Harumichi Tatekawa (25')

Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    11/3/2018

    J'ai vu sur les essais où Lemeki monte en pointe, c'est quelque chose qui semble être travaillé avec l'arrière qui doit couvrir - sauf qu'il n'était pas là. Franchement sur le premier qu'il monte ou pas ça ne change pas le placement de ses coéquipiers... Après il marque sur une offrande et je suis d'accord sur le fait que ce soit plus un joueur de 7 que de 15.

  • Watanabe dit :
    11/3/2018

    Le niveau de nos ailiers hier était d'une faiblesse.. Tupou qui n'arrive pas à plaquer et se fait prendre de vitesse par le talonneur sud-africain j'en fait des cauchemars...

  • Kenzaki dit :
    11/3/2018

    Matsushima a été l'un des rares joueurs au niveau derrière avec Nagare. Tatekawa plus habitué à jouer centre qu'à l'ouverture et on l'a vite vu. On peut l'excuser à la rigueur (on en revient à Yamasawa pour le poste d'ouvreur). Mais les autre, ils sont nuls comme pas possible. Le Little était le meilleur des trois-quarts, c'est juste effrayant de le constater.

  • Tokyro dit :
    11/3/2018

    Lemeki est un joueur de sevens. Pitié qu'on arrête avec lui avec les Sunwolves et la sélection à XV. Il ne sait pas se placer, tente des montées suicidaires comme dit Hinato. Il nous coûte des essais à chaque match!

  • Skyrim75 dit :
    11/3/2018

    Plusieurs joueurs dans cette équipe n'ont pas le niveau pour le Super Rugby et la sélection (Lemeki, Asahara, Uchida, Tupou, Robinson et j'en passe). Comment a-ton pu se passer des Shigeno, Yamasawa, Fujita, Matsuda, Emi, Kajimura et autres?


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.