Keiji Hirose: recordman de points chez les Brave Blossoms
Auteur:
Hinato
Publié le: 21/08/2013


1518809028-508295n20120830111947.jpg
Keiji Hirose est l'actuel manager de Toyota Verblitz

Intéressons-nous aujourd'hui à Keiji Hirose. L'actuel manager de Toyota Verblitz est en effet toujours à l'heure actuelle le meilleur marqueur de points de l'histoire des Brave Blossoms. Retour sur ce très grand joueur. Keiji Hirose naît le 16 avril 1973 à Osaka. En 1992, le jeune 1/2 d'ouverture japonais s'engage avec le club universitaire de Kyoto Sangyo.

Equipe avec laquelle il remportera en 1994 la ligue Kansaï. Se faisant remarquer par le sélectionneur Osamu Koyabu, il obtient à 21 ans sa toute première sélection avec les Cherry Blossoms, lors du match contre la Corée du sud, le 29 octobre 1994. C'est alors tout simplement la finale du championnat d'Asie des nations, qualificative pour la coupe du monde de rugby de 1995. Keiji Hirose, titularisé pour sa première à l'ouverture, réalise un match énorme (16 pts), étant ainsi pour beaucoup dans la victoire de son équipe contre les sud-coréens (26-11). 

C'est un démarrage en fanfare pour le jeune nippon qui remporte son premier championnat d'Asie des nations et qualifie le Japon pour la coupe du monde de rugby de 1995 en Afrique du sud. L'année qui suit, il ne jouera qu'un seul match lors de cette fameuse coupe du monde, la célèbre défaite contre la Nouvelle-Zélande (17-145), qui marquera plusieurs générations. Keiji Hirose est en effet à ce moment n°2 au poste d'ouvreur en sélection derrière le légendaire Seiji Hirao (Kobe Steel).


En 1996, Keiji Hirose s'engage avec le club deToyota Motor Corporation. Toujours appelé chez les Cherry Blossoms par le nouveau sélectionneurIwao Yamamoto, il gagne cette même année son 2ème championnat d'Asie des nations en battant de nouveau la Corée du sud (41-25).

En 1998, il perd avec le club de Toyota sa première finale du All Japan Championship face à Toshiba Fuchu (11-35). En sélection, il remporte son 3èmechampionnat d'Asie des nations, toujours contre les sud-coréens (40-12) et se qualifie ainsi avec leJapon pour la coupe du monde de 1999. En club, il gagne la saison suivante la ligue Kansaï A et son premier titre de champion du Japon en remportant la finale du tournoi national des sociétés contreSuntory (28-27).
 
En 1999, le 1/2 d'ouverture nippon est clairement au top de sa carrière. Le 8 mai de cette année-là, lors du championnat du Pacifique, il inscrit 34 points (dont un essai et neuf pénalités) lors de la superbe victoire 44 à 17 face au Tonga. Il est évidemment appelé par le sélectionneur Seiji Hirao pour participer à la coupe du monde de 1999 en Europe. Il s'inclinera avec le Japon lors des trois rencontres de la poule, face aux Samoa (09-43), le Pays de Galles (15-64) et l'Argentine (12-33). Il inscrira lors de cette édition un total de 26 points.

De retour en club, il remporte en 2000 avec Toyota Motor Corporation pour la 3ème fois consécutive laligue Kansaï A et échoue une fois de plus en finale d'AJC, cette fois-ci face à Kobe Steel (20-49). Avec le Japon, il remporte son 4ème championnat d'Asie des nations, encore une fois contre la Corée du sud(34-29). Participant toujours en 2000 à la défaite humiliante en Irlande (09-78), il payera cher cette déroute, n'étant plus appelé en sélection pendant trois ans.

Il fait son retour en sélection, le sélectionneur Shogo Mukai, en poste depuis deux ans, ayant enfin décidé de le rappeler. Il participera à la coupe du monde de 2003 en Australie mais uniquement à la défaite contre l'Ecosse (11-32). En club, la Top League japonaise, championnat professionnel, est crée. Mais Toyota Motor Corporation, qui est alors rebaptisé Toyota Verblitz, évolue en ligue Ouest A(2ème division japonaise). Keiji Hirose et ses partenaires remportent le championnat, étant promus ainsi en Top League.
 
Avec le club, il échouera de nouveau en finale du All Japan Championship par deux fois. En 2005, contre NEC Green Rockets (13-17) et en 2007, contre Toshiba Brave Lupus (10-19). Entre temps, le 1/2 d'ouverture nippon redécouvre la sélection en 2005 après deux ans d'absences. Mais il fera ses adieux définitif à la sélection le 5 novembre 2005, lors de la victoire contre l'Espagne (44-29), inscrivant 19 pts lors de cette rencontre. En club, il mettra un terme définitif à sa carrière de joueur à l'issu de la saison 2007/2008 de Top League, après douze ans de fidélité au club de Toyota. Il fera son retour chez les Toyota Verblitz quatre ans plus tard, en 2012, en tant que nouveau manager de l'équipe. 
 
En tant que joueur:

Kyoto Sangyo Univ.:

Champion de la ligue Kansaï (1994)

Toyota verblitz (ex-Toyota Motor Corporation):

Champion du tournoi national des sociétés (1999)
Champion de la ligue Ouest A (Kansaï A) (1998, 1999, 2000 et 2003)
Finaliste du All Japan Championship (1998, 2000, 2005 et 2007)

En équipe nationale (Japon):

40 sélections, 5 essais, 422 points inscrits

Vainqueur du championnat d'Asie des nations (1994, 1996, 1998 et 2000)
Participation à trois coupes du monde (1995, 1999 et 2003)
39 points inscrits en cinq rencontres de coupes du monde

Détenteur du record de points inscrits par un joueur japonais chez les Brave Blossoms (422)

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.