Japon: objectif "The Rugby Championship"
Auteur:
Hinato
Publié le: 20/11/2014


1518452215-81975515174417490129518011867987651716383503252n.jpg
Tatsuzo Yabe, directeur exécutif de la fédération japonaise de rugby, signe l'entrée de la future franchise nipponne dans le Super Rugby en 2016.
Une première étape avant sans aucun doute l'entrée des Brave Blossoms dans le Rugby Championship dans le futur 

Aujourd'hui la SANZAR a donc enfin officialisé l'entrée du Japon et de l'Argentine dans le Super Rugby, en 2016, même si en off, on connaissait la réponse depuis un mois déjà. Le pays du Soleil Nippon disposera donc d'une franchise dans le futur Super 18, dans le groupe 2 dans la conférence suf-africaine (en compagnie de trois franchises sud-africaines). Le contrat portera de la saison 2016 à la saison 2020, soit cinq saisons pour la future équipe nipponne qui jouera ses matchs à domicile dans le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo, avec à noter trois rencontres délocalisées/saison dans le grand stade de Singapour.

Pour l'équipe nationale, cela aura il est certain un gros impact en vue de la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon où les locaux auront pour ambition d'atteindre minimum les 1/4 de finales. Mais si l'on commence à regarder au-delà, on se rend compte que l'arrivée de cette future franchise nipponne a un autre but également. La SANZAR a un grand rêve: intégrer le Japon et les deux grandes équipes d'Amérique du nord (surtout les Etats-Unis), dans le Rugby Championship, le grand tournoi annuel de l'hémisphère sud opposant la Nouvelle-Zélande, l'Australie, l'Afrique du sud et l'Argentine.

Car si à l'heure actuelle, le Japon et les Etats-Unis ne sont pas des grandes nations de rugby comme les quatre du Rugby Championship, ces deux pays sont économiquement des monstres en comparaison. Le potentiel au niveau du marché dans ces pays est tout simplement immense. Et à ce jeu, le rugby nippon a clairement un temps d'avance sur son voisin américain. Un championnat solide et riche, une équipe nationale 10ème au classement IRB et donc une future franchise en Super Rugby dès 2016. Les résultats de la future équipe japonaise seront d'autant plus important à regarder.

Si celle-ci montre des progrès et que les Brave Blossoms continuent leur ascension, la SANZAR pourrait rapidement décider à intégrer le Japon dans le Rugby Championship. La SANZAR, économiquement et le Japon, sportivement, seraient tous les deux gagnants. Les japonais feraient ainsi le chemin inverse des argentins mais pour aboutir au même résultat. Les argentins ont rejoint le Rugby Championship en 2012, voir les nippons le rejoindre d'ici 2020 ne relève désormais plus de l'utopie. 

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.