Japan IBM Big Blue, l'ancien pensionnaire de Top League
Auteur:
Hinato
Publié le: 06/04/2014


1518436314-486258opppppppp.jpg
Nom: IBM Japan Big Blue

Couleur: bleu

Année de fondation: 1976

Affiliation ligue: Top Ligue Est A

Palmarès:

Top Ligue Est A:

titres: 2003, 2005

Intéressons-nous aujourd'hui à l'un des clubs qui fait partie de l'histoire de la Top League japonaise: IBM Japan Big Blue. Le club de rugby de la société IBM Japan voit le jour en 1976, dans la ville de Yachiyo (Chiba). Mais il faudra attendre 25 ans pour voir l'équipe japonaise rentrer enfin dans les premiers rôles du rugby nippon. En 2001, IBM Japan accède enfin à ligue Est, division d'élite des clubs corporatifs de la région Kansaï. En 2003, alors que la Top League japonaise voit tout juste le jour, les dirigeants d'IBM Japan, très ambitieux, réalisent un gros recrutement en vue de la montée.
 
1518436330-298426pre003.jpg
Ippei Onishi, manager d'IBM Japan Big Blue de 2003 à 2007

Le club recrute ainsi comme nouveau manager Ippei Onishi, ancien célèbre joueur et capitaine de Kobe Steel durant les années 80/90. Au niveau des joueurs, les australiens Peter Besseling (2ème ligne) et Peter Miller (arrière) intègrent l'effectif. Cette saison là, IBM Japan remporte le championnat de la Top Ligue Est A (2ème division japonaise). Le club de Yachiyo est automatiquement promu pour la première fois de son histoire dans la Top League japonaise. Devenu professionnel, le club est rennommé IBM Japan Big Blue. Il est également surnommé BBB, en référence à Big Blue Beat.
 
1518436351-2740580209.jpg
Le 3ème ligne tongien Lotu Filipine, joueur emblématique d'IBM Japan Big Blue

Pour pouvoir se maintenir dans l'élite du rugby japonais, les dirigeants sortent le chèque et recrutent le 3ème ligne international canadien Jeffrey Reid mais aussi et surtout la star du rugby à 7 néo-zélandais, Karl Te Nana! La première saison en Top League est très difficile. Il faudra attendre le 25 décembre 2004 pour voir l'équipe remporter son premier succès historique dans ce championnat, face à World Fighting Bull (37-28). Ce sera le seul de la saison. Dernier de la Top League japonaise, IBM Japan Big Blue est rétrogradé en 2ème division. Renforcé par l'arrivée du 3ème ligne australien Simon Kasprowicz, le club de Yachiyo est à nouveau champion de la Top League Est A lors de la saison 2005/2006 et remonte aussitôt en Top League, pour la deuxième fois de son histoire.
 
1518436369-990377sandoh.jpg
Hiroki Ando, entraîneur d'IBM Japan Big Blue dès 2007
 
Les bleus se renforcent avec les arrivées du 2ème ligne tongien Maama Molitika, et du 3ème ligne tongien Lotu FilipineIBM Japan Big Blue, où le capitaine n'est autre que Tadanobu Ko,  démarrera en fanfare avec une victoire sur la pelouse de Coca-Cola West Red Sparks (19-28). L'équipe connaîtra malheureusement par la suite quelques branlées historiques cette saison-là: contre Suntory Sungoliath (15-56), Toyota Verblitz (17-72) ou encore Sanyo Wild Knights (10-73). Avec au final 2 victoires, 2 matchs nuls et 9 défaites, le club termine 12ème (sur 14 clubs) et donc barragiste.

En barrage, 
IBM Japan Big Blue obtient son maintient après son match nul (29-29) contre Kintetsu Liners grâce à un essai de Karl Te Nana à la 81ème minute de jeu! Ippei Onishi démissionne et est alors remplacé par son successeur, l'entraîneur Hiroki Ando.

 
1518436389-489864tadanobu1105.jpg
Tadanobu Ko,
capitaine d'IBM Japan Big Blue
dans les années 2000
1518436393-26387608w3mike.jpg
Mike Hercus lors de la saison
de Top League 2008/2009
La saison suivante, les bleus se sauveront encore en barrage, contre World Fighting Bull (20-17) cette fois-ci. Mais lors de la saison 2008/2009, IBM Japan Big Blue, 13ème, est relégué en 2ème division après trois ans de présences en Top League. Les ambitions trop grandes, le club de Yachiyo est alors endetté. Les dirigeants d'IBM Japan décident de ne plus financer comme avant et l'équipe d'IBM Japan Big Blue redevient alors amateur.

Tous les joueurs étrangers, à l'image de l'ouvreur et international américain 
Mike Hercus, plient définitivement bagages. Le 2ème ligne tongien Tevita Tangiona, le 3ème ligne néo-zélandais Jake Paringatai et le centre tongien Roy Kinikinilau quittent l'équipe de Yachiyo. Les bleus ne joueront plus les premiers rôles en Top Ligue Est A et joueront même plusieurs fois les barrages pour se maintenir, comme lors de la victoire face à Meiji Yasuda Life Insurance (48-15), le 15 décembre 2013. IBM Japan Big Blue, composé désormais à 100% de joueurs japonais amateurs, joue chaque saison sa survie en 2ème division nippone...

 
1518436458-2905582006logoibm.gif
Le logo officiel d'IBM Japan Big Blue

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.