Hino Red Dolphins promu en Top League!
Auteur:
 Hinato
Publié le: 20/01/2018


Aujourd'hui se déroulaient les trois matchs de barrage de la Top League japonaise saison 2017/2018. La première rencontre du jour opposait Coca-Cola Red Sparks à Mitsubishi Sagamihara Dynaboars. Club maudit, les "sangliers" espéraient enfin conjurer le mauvais sort après cinq échecs en barrage de montée d'affilées: contre NTT-Docomo Red Hurricanes (24 à 21) en 2013, Coca-Cola Red Sparks (22 à 17) en 2014, Toyota Industries Shuttles (53 à 07) en 2015, NEC Green Rockets (17 à 03) en 2016 et enfin à nouveau Toyota Industries Shuttles (33 à 21) en 2017.

Le début de rencontre est à l'avantage des verts et noirs qui marquent rapidement deux essais par leur 1/2 de mêlée
Kenta Nishidate et leur troisième ligne Daniel Linde. L'équipe de Fukuoka réagit par un essai de son numéro 8 et capitaine Kota Yamashita. A la pause, les hommes de George Konia mènent 14 à 07! Le début de seconde période est équilibré les deux ouvreurs du match passant une pénalité chacun. Mais Mitsubishi Sagamihara Dynaboars creuse un peu plus l'écart avec un essai de son troisième ligne samoan rentrant Faifili Levave!

A 1/4 d'heure de la fin de la rencontre, les "sangliers" mènent 24 à 10 et pensent enfin avoir fait le plus dur pour retrouver la Top League japonaise dix ans après! Mais les coéquipiers de Timothy Lafaele vont donner le tout pour le tout en fin de match et inscrirent trois essais dans les dix dernières minutes par l'ailier
Taichi Yoshizawa, le talonneur Mitsumasa Harayama et enfin le centre Arata Nanri qui ce dernier marquera à la 80ème minute!

Une fois de plus, Mitsubishi Sagamihara Dynaboars échoue à la montée et peut nourrir de très gros regrets. Coca-Cola Red Sparks se maintient de justesse comme déjà en 2016 face à Kyuden Voltex (14 à 14). Mais le niveau des clubs nippons progressent et ce n'est qu'une question de temps avant que les rouges et blancs ne redescendent en deuxième division.

Le second barrage opposait Munakata Sanix Blues à Kyuden Voltex. Dans ce derby de Fukuoka, les coéquipiers de Nobuyoshi Arai auront rapidement gagné leur maintien en s'imposant facilement 40 à 21 grâce à des doublés des centres
Andre Estherhuizen et Siliva Ahio. Sans joueur étranger dans son effectif, Kyuden Voltex ne pouvait pas rivaliser.

Le dernier barrage, certainement le plus attendu et le plus indécis opposait NTT-Docomo Red Hurricanes à Hino Red Dolphins. La première mi-temps était dominée par les rouges et bleus, concrétisée rapidement par une pénalité de l'ouvreur
Shigenori Someyama, arrivé l'été dernier de Chugoku Red Regulions et l'une des grandes révélations en Top Challenge League cette saison! Derrière, l'ailier Kazuto Ozawa (excellent cette saison) inscrivait le premier essai de la partie!

Le club d'Osaka répondait enfin par un essai de son puissant centre et international japonais
Mifiposeti Paea. Mais le dernier mot de ce premier acte revenait aux rouges et bleus avec un essai de l'autre ailier Shogo Shinoda! A la pause, Hino Red Dolphins menait sur le score logique de 17 à 05! La seconde période était dominée par NTT-Docomo Red Hurricanes qui revenait à égalité grâce à deux essais du centre Kim Young Hee et du 3/4 rentrant Yoshihito Sato.

Mais l'ouvreur
Shigenori Someyama passait une pénalité à la 73ème minute et redonnait l'avantage aux siens! Le club d'Osaka poussait dans les derniers instants mais n'allait pas arriver à scorer. Au bout d'un suspens monstre, Hino Red Dolphins s'impose face à NTT-Docomo Red Hurricanes et monte pour la première fois de son histoire en Top League! Le club d'Hino rejoint ainsi Honda Heat, l'autre grand promu de cette année!

A l'inverse,
NTT-Docomo Red Hurricanes, qui va voir le départ de son manager sud-africain Dawie Theron, est relégué en Top Challenge League un an après sa montée. Il y retrouve le club mythique d'Higashi-Osaka, Kintetsu Liners, relégué lui-aussi ansi que Mitsubishi Sagamihara Dynaboars, Kyuden Voltex, Mazda Blue Zoomers, Chugoku Red Regulions, le légendaire club de Kamaishi Seawaves et enfin le promu Kurita Water Gush.
 
1518352942-1516442144-20.jpg
 
Coca-Cola Red Sparks   27 - 27   Mitsubishi Sagamihara Dynaboars


Minuki World Stadium Kitakyushu | 1 889 spectateurs |

Arbitre: Kyosuke Toda. Arbitres assistants: Yuki Tonai, Takahiro Yoshihara et Yosuke Noguchi

Pour Coca-Cola Red Sparks:
 
4 essais de: Kota Yamashita (17'), Taichi Yoshizawa (69'), Mitsumasa Harayama (76') et Arata Nanri (80')
2 transformations de: Timothy Lafaele (18', 70')
Une pénalité de:
Timothy Lafaele (58')

Pour Mitsubishi Sagamihara Dynaboars:
 
3 essais de: Kenta Nishidate (03'), Daniel Linde (13') et Faifili Levave (65')
3 transformations de: Daniel Hawkins (04', 14', 66')
2 pénalités de:
Daniel Hawkins (55', 73')

1518352926-1516488305-42359b3424cb76c9e5a214dd04af2874-4.jpg
 
Munakata Sanix Blues   40 - 21   Kyuden Voltex


Minuki World Stadium Kitakyushu | 3 074 spectateurs |

Arbitre: Shuhei Kubo. Arbitres assistants: Kimitoshi ShiozakiJunichiro Tsujihara et Daisuke Watanabe

Pour Munakata Sanix Blues:

6 essais de: Kohei Hamazato (03'), Andrew Everingham (16'), Siliva Ahio (22', 64') et Andre Estherhuizen (33', 39') 
5 transformations de: Hiroshi Tashiro (04', 17', 24', 34', 40')

Pour Kyuden Voltex:

3 essais de: Wataru Obara (19'), Yuki Yamada (69') et Yasunari Isoda (74')
3 transformations de:
Yusuke Aramaki (20', 70', 75')


1518352917-1516442331-21.jpg
 
NTT-Docomo Red Hurricanes   17 - 20   Hino Red Dolphins


Mizuho Rugby Stadium | 2 835 spectateurs |

Arbitre: Masaya Kato. Arbitres assistants: Teruhisa Kajiwara, Masamichi Tatekawa et Takeshi Nishimoto

Pour NTT-Docomo Red Hurricanes:
 
3 essais de: Mifiposeti Paea (35'), Kim Young Hee (58') et Yoshihito Sato (67')
Une transformation de: Riaan Viljoen (59')

Pour Hino Red Dolphins:
 
2 essais de: Kazuto Ozawa (29') et Shogo Shinoda (39')
2 transformations de: Shigenori Someyama (31', 40')
2 pénalités de: 
Shigenori Someyama (23', 73')
Laisser un commentaire sur cette page

  • Tokyro dit :
    20/1/2018

    Mitsubishi Sagamihara Dynaboars n'y arrivera jamais ;) Bravo à Hino Red Dolphins en tout cas pour sa montée historique en Top League! J'imagine qu'ils vont être très actifs sur les transferts pour pouvoir exister dans le championnat.

  • seikyo dit :
    20/1/2018

    Cette équipe est maudite... Les Dynaboars méritaient cent fois de monter en Top League sur ce match. Je prie que ce club en bois de Coca-Cola Red Sparks coule la saison prochaine, j'ai horreur d'eux.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.