Eddie Jones: nous devons avoir l'esprit "Can Do"
Auteur:
Hinato
Publié le: 14/03/2013


1516824985-20121024145842hcznc.jpg
Ci-dessus, le sélectionneur australien des Brave Blossoms, Eddie Jones

Le 6 mars dernier avait lieu la 30ème édition du forum des sports de Minato-Ku (Tokyo). Eddie Jones était présent à cette occasion et en a profité pour donner une conférence et dévoiler son projet pour faire progresser l'équipe nationale dans les années à venir.

7-8 ans pour bâtir une très grande équipe

"L'objectif du Japon est d'atteindre le top 8 mondial pour la coupe du monde 2019 au Japon, le top 10 lors de la coupe du monde 2015. Pour bâtir une équipe championne au niveau mondial, vous avez besoin en moyenne de 7 ans. L'ancien sélectionneur de l'Angleterre, Clive Woodward, qui a remporté la coupe du monde 2003, a ainsi débuté par une large défaite en Australie (00-76), en 1998. A l'époque Jonny Wilkinson était encore jeune et loin de son meilleur niveau.

Toutefois, c'est ce même Wilkinson qui a passé le drop de la gagne et offert la victoire face à l'Australie lors de la finale de la coupe du monde 2003. Ainsi, afin de construire une équipe au plus haut niveau, il faut beaucoup de temps. L'Angleterre de 2003 était très expérimenté, à l'image de sa charnière et connaissait parfaitement son jeu. L'Afrique du sud qui a remporté la coupe du monde de 2007, avait de nombreux joueurs qui jouaient ensemble depuis l'an 2000. Pour que le Japon se qualifie pour les 1/4 de finales de la coupe du monde 2019, nous devons continuer à faire les bons choix dans tous les aspects aux cours des sept prochaines années. Nous voulons tout d'abord rentrer dans le top 10 mondial lors de la coupe du monde 2015."

"Can Do" plutôt que "Can't Do"

"Le problème du Japon, c'est qu'il y a une culture "Can't Do" dans le pays. Le Japon n'a plus remporté de victoire en coupe du monde depuis plus de 20 ans. Les U20 et l'équipe à 7 ne sont pas dans leur groupes de têtes respectifs. J'ai demandé à plusieurs personnes: "Pourquoi le Japon est dans cette situation?" On me répond que nous n'avons pas assez de joueurs professionnels, que les japonais ont de petits corps, etc..."

Les japonais sont petits de tailles c'est vrai, mais nous pouvons être plus forts et encore plus rapides. Nous pouvons également améliorer l'agilité et la sagesse. Au lieu de penser "Can't Do", nous devons penser "Can Do". Les japonais ont un excellent esprit d'équipe. Le rugby est un sport avec une longue tradition complexe qui favorise le travail d'équipe, ce qui est un avantage pour les japonais. J'ai entraîné en Australie, Afrique du sud et en Angleterre où j'ai vu une grande variété de joueurs.

Cependant, je n'ai jamais vu un joueur ayant le potentiel d'un japonais. Il y a de grandes infrastructures au Japon. Les lycées, les universités et les entreprises soutiennent fortement le rugby. Ils sont bien équipés et modernes. Mais le grand changement que doit avoir le pays, c'est bien au niveau de sa mentalité. "

"Le Japon s'est engagé à jouer 30 matchs internationaux lors des trois prochaines années. Dans ce contexte, nous souhaitons renforcer deux points en particulier. Le premier est alimentaire. La nourriture japonaise n'est pas adaptée pour les joueurs de rugby, car elle manque de protéines. Pour plus de solidité, nous allons donc changer les habitudes nutritionnelles des joueurs.

L'autre point consiste à améliorer notre mêlée. Contre la Roumanie et la Géorgie, le taux de ballons propres sortis en mêlée n'était que de 17%. Si ces deux matchs se sont soldés par des victoires, cela ne passera pas contre des grandes nations. Nous allons donc fortement travailler dans ce secteur."


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.