Eddie Jones: "je veux construire un beau rugby"
Auteur:
Hinato
Publié le: 29/11/2013


1516824857-698249201311290005spnavi2013112900016view.jpg
Eddie Jones s'est exprimé devant la presse aujourd'hui. A sa gauche, Kensuke Iwabuchi, le directeur général de l'équipe nippone.

C'était la conférence de presse la plus attendue en cette fin d'année dans le rugby japonais, celle du sélectionneur australien des Brave Blossoms: Eddie Jones.  De retour après une très longue hospitalisation suite à sa légère attaque cérébrale en octobre dernier. Et le sélectionneur du Japon est revenu sur les performances de son équipe lors de la tournée européenne de ce mois-ci dont il a pu voir toutes les rencontres dans sa chambre à l'hôpital: 

"Nous devons accroître notre expérience, améliorer notre attaque et examiner la façon dont nous défendons. On ne peut pas battre une équipe en jouant un rugby classique. Il nous faut jouer à la japonaise, qui est à base de possession de balle."

Eddie Jones soulignait ainsi notamment les pertes de balles faciles contre la Nouvelle-Zélande et l'Ecosse. Mais le sélectionneur australien a noté de gros points positifs et a été plein d'éloges pour le travail des entraîneurs Marc Dal Maso et Steve Borthwick, qui ont sensiblement permis d'amliorer les lancements de jeu classique chez les japonais. 

"La mêlée japonaise sera forte à l'avenir. Je n'ai aucun doute que nous pouvons avoir l'un des meilleurs lancements de jeu dans le monde, étant donné les nouvelles règles. Marc et Steve ont fait un excellent travail. Lors de la tournée en Europe, nous avons gagné 90% de nos balles en touche contre 80% en moyenne chez l'adversaire. Mais nous devons faire mieux."

Eddie Jones a également dit que le plan pour l'année prochaine était d'améliorer les joueurs au niveau de la forme et de la force.

"L'année prochaine, nous allons mettre un accent réel sur le renforcement physique des joueurs, car nous devons mettre plus d'intensité dans la façon dont nous jouons notre jeu. Nous avons deux ans pour entrer dans le Top 10 mondial. Nous avons battu toutes les équipes classées derrière nous. Maintenant nous devons commencer à battre celle devant nous, comme l'Italie, les Fidji et le Tonga. Nous étions bien pendant 50 minutes contre l'Ecosse mais nous devons le transformer en 80 minutes si nous voulons battre de telles équipes."


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.