Désastre confirmé pour les japonais au Dubaï Sevens
Auteur:
 Hinato
Publié le: 03/12/2016


1516812877-331014cywmmlfwgaevfbg.jpg
Comme attendu, les japonais n'ont pas existé lors du Dubaï Sevens 2016 avec pour conclure une défaite historique contre l'Ouganda

Aujourd'hui s'est terminé le Dubaï Sevens 2016, première étape du HSBC Sevens World Series 2016/2017. Comme nous l'annoncions, le nouveau sélectionneur Damian Karauna devait se passer de tous l'effectif qui avait participé aux Jeux Olympiques de Rio 2016 (avec cette superbe 4ème place). Avec zéro international nippon à 7 en contrat avec la JRFU et en pleine saison de Top League, aucun joueur n'était disponible logiquement.

Le technicien néo-zélandais avait donc composé avec ce qu'il avait pu trouver: des joueurs étrangers de 2ème division et des joueurs universitaires principalement. Autant dire que l'on savait que le Japon ne tiendrait pas la route dans ce tournoi. Les nippons faisaient toutefois bonne figure lors de leur défaite face à l'Australie (19 à 14) et le Kenya (17 à 07) avant de sombrer logiquement ensuite contre la France (35 à zéro).

Les Brave Blossoms tombaient ensuite en 1/4 de finale du Challenge Trophy contre l'Argentine (31 à 14) avant d'être vaincus (une première historique) par l'Ouganda (26 à 19) lors de la 1/2 finale pour la 13ème place. Le Japon termine bon dernier du Dubaï Sevens 2016 avec la Russie. Rien de surprenant. La moitié de l'effectif était composé de joueurs universitaires qui avaient représenté le Japon durant l'Asia Sevens Series 2016 et avaient pris des grosses raclées face à Hong Kong (57 à zéro), la Corée du sud (45 à 14) ou étaient tombés contre Taïwan (14 à 12) notamment.  

Tant que la Japan Rugby Football Union ne signera pas des joueurs pour jouer exclusivement avec la sélection à 7 nippone, les Brave Blossoms continueront de connaître ce problème avec les clubs corporatifs de Top League et les gros clubs universitaires. 
Damian Karauna a beaucoup de travail devant lui alors que le Japon participera au Cape Town Sevens 2016 la semaine prochaine avec les Fidji, la France et le Kenya dans la poule.
Laisser un commentaire sur cette page

  • www.japonrugby.net dit :
    4/12/2016

    La JRFU fera comme elle fait depuis des années. En gros, on s'en branle des circuits mais on redeviendra sérieux quand arriveront les Jeux asiatiques et les Jeux Olympiques.

  • Tokyro dit :
    4/12/2016

    L'Asia Sevens Series était le premier signal d'alarme. Tant que le fédération japonaise ne mettra pas en place des contrats avec des internationaux à 7, on ne s'en sortira pas.

  • Leo Rugby Club dit :
    3/12/2016

    Donc, ca veut que la JRFU est prête à sacrifier toute une saison et ne pas se maintenir, alors que les JO sont dans 4 ans au Japon ? C'est quoi cette logique...


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.