Daisuke Ohata: une légende du rugby japonais
Auteur:
Hinato
Publié le: 16/03/2013


L'essai en toute fin de match de Daisuke Ohata face à Waseda, le 23 décembre 1997
 
S'il est un joueur japonais qui a marqué les années 2000, c'est certainement Daisuke Ohata! Né le 11 novembre 1975 à Osaka, le jeune japonais commence à débuter au rugby à 9 ans, en 1984, en intégrant l'école de rugby d'Osaka. En 1994, Daisuke Ohata intègre l'université de Kyoto Sangyo Univ. et rejoint donc son club de rugby. Il remportera en 1997 la ligue Kansaï A avec Kyoto Sangyo Univ.

Un titre obtenu notamment en remportant le 23 décembre 1997 une victoire au combien historique face à la cèlèbre université de Waseda (69-18). Le jeune ailier marque les esprits de l'époque par sa rapidité et sa vivacité fulgurante. A tel point qu'en 1996, Iwao Yamamoto l'appelle pour la toute première fois de sa carrière en sélection chez les Cherry Blossoms.
 
Daisuke Ohata joue son premier match en tant que titulaire, dans ce choc contre la Corée du Sud. Le Japon gagne (41-25) et remporte ainsi la 15ème édition du championnat d'Asie des nations, grâce notamment aux trois premiers essais en sélection du jeune joueur de Kyoto Sangyo Univ.. Il gagne à nouveau cette compétition avec le Japon en 1998. Cette même année, Daisuke Ohata quitte l'université et rejoint le club de Kobe Steel (aujourd'hui Kobelco Steelers).

En 1999, Daisuke Ohata va rentrer définitivement dans l'histoire du rugby japonais. Sélectionné avec l'équipe à 7, il est de l'équipe qui remporte un match historique face à l'Ecosse lors du très célèbre tournoi à 7 d'Hong Kong. Lors de cette rencontre, l'international japonais, alors âgé de 23 ans, inscrit tout simplement le plus bel essai de l'hitoire du rugby à 7 après une course de 100 mètres en ayant passer en revu toute la défense écossaise! 
Il remporte avec Kobe Steel ,en 2000, la 37ème édition du All Japan Championship en battant en finale Toyota (Verblitz), sur le score de 49 à 20.
 

Le fameux essai de Daisuke Ohata face à l'Ecosse!
 
La même année, Daisuke Ohata est appelé par le sélectionneur de l'époque, Seiji Hirao, et participe à la coupe du monde de rugby à XV en Europe avec le Japon. Les Cherry Blossoms perdent leur trois rencontres (09-43 face aux Samoa, 15-64 face au Pays de Galles et 12-33 face à l'Argentine) mais l'ailier japonais sort une fois de plus du lot en marquant un essai lors de cette compétition, face aux gallois et qui plus est magnifique!
 
En 2001, Daisuke Ohata remporte à nouveau l'All Japan Championship après le match nul en finale (27-27) entre Suntory et Kobe Steel. Cette même année, il gagne à nouveau le championnat d'Asie des nations avec le Japon. La même année, Daisuke Ohata profite de la trêve du championnat pour faire une petite pige à l'étranger dans le club de Sydney en Australie. Chose qu'il refera l'année suivante. En 2002, Kobe Steel arrive de nouveau en finale du All Japan Championship mais s'incline face à Suntory (17-28).

Ses performances, notamment en sélection, ne passe pas inaperçu et l'international japonais s'engage alors pour une saison avec le club de 
Montferrand en Top 16. Mais Daisuke Ohata a très vite le mal du pays (langue, culture) et ne s'intègre pas dans l'effectif malgré son talent immense. Il ne jouera d'ailleurs que deux matchs avec les bleus et jaunes, en coupe de la ligue, face à Montauban et face au Racing. Ce dernier match où le japonais inscrira ses quatre et seuls essais avec Montferrand.

En 2003, 
Daisuke Ohata retourne sur l'archipel et retrouve son club de toujours, Kobe Steel. Il participe avec son équipe au match inaugural du nouveau championnat professionnel de rugby du Japon qui vient de naître, la Top League. Il remportera d'ailleurs cette saison là le premier titre de Top League de l'histoire avec les rouges et blancs, qui est toujours le seul et unique jusqu'à aujourd'hui. Daisuke Ohata retrouvera la finale du All Japan Championship mais s'inclinera avec Kobe Steel face à Toshiba Fuchu Brave Lupus. Entre temps, en sélection, l'ailier japonais participe à sa 2ème coupe du monde avec le Japon, sous les ordres de Shogo Mukai, cette fois-ci en Australie.

 

France-Japon du 18 octobre 2003: les hymnes
 
Lors cette édition désormais à 20 équipes, le Japon s'incline lors de ses 4 rencontres (11-32 contre l'Ecosse, 29-51 contre la France, 13-41 contre les Fidji et 26-39 contre les Etats-Unis) et termine une fois de plus dernier de sa poule. Daisuke Ohata inscrira lors de cette compétition deux essais dont un superbe contre la France. En 2004 et en 2006, l'international japonais remportera les deux dernières éditions du championnat d'Asie avec le Japon.

Le 14 mai novembre 2006, le Japon écrase lors d'un test match la Géorgie (32-07). A cette occasion, Daisuke Ohata inscrit un triplé, devenant ainsi le nouveau détenteur du record du monde d'essais inscrits en sélection par un joueur (65)! Il fera monter ce record plus tard jusqu'à 69 essais. Mais Daisuke Ohata va ensuite connaître une fin de carrière très difficile. Après une première blessure au tendon d'Achille en janvier 2007 avec Kobelco Steelers, l'ailier japonais se blesse lors d'un match de préparation contre le Portugal en août 2007 (rupture du tendon d'Achille gauche).

Il ne reportera plus jamais le maillot de la sélection nationale. En club, il ne remportera plus de titres avec Kobelco Steelers et connaîtra plusieurs autres blessures. Il finira toutefois sa carrière sur une bonne note en inscrivant un dernier essai en championnat, en toute fin de match, lors de la défaite contre Suntory Sungoliath (42-44), lors de la saison 2010-2011. Le 10 janvier 2011, suite à une blessure au genou, Daisuke Ohata annonçait sa retraite définitive en tant que joueur, à l'âge de 35 ans. La fin de carrière d'un très grand joueur.
 
Daisuke Ohata, c'est un immense joueur qui a remporté dans sa carrière de multiples titres en club et en équipe nationale. Mais c'est aussi des records et des prix. Les voici:
 
Kyoto Sangyo Univ.:

Champion de la ligue Kansaï A (1997)

Kobelco Steelers:

Vainqueur du All Japan Championship (2000 et 2001)
Champion de Top League (2004)

Champion du tournoi national des sociétés (2000 et 2001)
Champion de la ligue Kansaï A (1998 et 2001)
Finaliste du All Japan Championship (2002 et 2004)

En équipe nationale (Japon):

59 sélections, 69 essais, 345 points inscrits

Vainqueur du championnat d'Asie des nations (1996, 1998, 2000, 2004 et 2006)
Participation à deux coupes du monde (1999 et 2003)
Trois essais inscrits en 7 rencontres de coupes du monde

Détenteur du record d'essais inscrits par un joueur en sélections (69)
Détenteur du record d'essais inscrits par un joueur en sélection lors d'un match (8 lors du Japon-Taïwan du 7 juillet 2002).
Détenteur du record d'essais inscrits par un joueur en sélection sur une année (17 en 2002)


Prix:

Meilleur joueur de Top League (2004)
XV type de Top League (2004 et 2005)
Prix Award  pour l'ensemble de sa carrière en 2011

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.