Chubu Electric Power: un club assez peu connu
Auteur: 
Hinato
Publié le: 02/11/2016


1518703461-72082500000.jpg

Nom: Chubu Electric Power

Couleur: orange et noir

Année de fondation: 1951

Affiliation ligue: Top Ligue Kyushu A

Palmarès:

Tokai League A:

titres: 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999 et 2000

Ligue Kansaï C:

Un titre: 2001

Promu en ligue Kansaï C (2001)

Promu en ligue Kansaï B (2002)

Promu en Top Ligue Ouest A (2003)
 
1518703464-960819rughistorypho01.jpg
Le club de rugby de Toho Power
à la fin des années 30
Proche de rejoindre la future Top Challenge League (2ème division nationale japonaise) en 2017, Chubu Electric Power est un club que l'on connait assez peu finalement dans l'archipel nippon. Aux origines, le club est fondé en 1936 par la compagnie d'électricité de NagoyaToho Power et porte ce nom.

Mais en pleine seconde guerre mondiale, en 1942, la loi de mobilisation nationale réorganise le système de distribution dans le pays qui est ainsi organisé en quatre régions: KyushuShikokuKansai en enfin Chubu. L'entreprise de Nagoya est ainsi rebaptisée Chubu Electric Power.


 
Le club de rugby actuel est fondé en 1951 et est basé dans la ville de Nisshin, dans la préfecture d'Aichi. Les organes et noirs ne font pas beaucoup parler d'eux. De 1992 à 2000, le club nippon remporte neuf titres consécutifs de la Tokai League A et est promu en 2001 en Ligue Kansaï C (3ème division japonaise). Champion cette même année (7 victoires, zéro défaite), Chubu Electric Power accède l'année suivante à la Ligue Kansaï B (2ème division japonaise).

La saison 2002 est moyenne mais l'équipe intègre en 2003 la toute nouvelle Top Ligue Ouest A (2ème division nippone) après la création cette année-là aussi de la Top League japonaise de rugby. Le club ne jouera pas les premiers rôles pendant bien des années: 5ème en 2003, 6ème de 2004 à 2006, 7ème (et dernier) en 2007, 5ème en 2008, 4ème en 2009 et 2010... 
1518703466-919662tyuden41.jpg
Chubu Electric Power face à
Toyota Industries Corporation
(défaite 68 à 20) le 27 septembre 2003
 
1518703528-1821918302.jpg
Le 14 janvier 2012, Chubu Electric Power est écrasé par Kubota Spears (71 à 19)
Toujours sous les ordres du manager Hitoshi Kawashima, l'équipe recrute le 3ème ligne néo-zélandais Albertus Mulder en 2011. Les oranges et noirs terminent 2èmes derrière Toyota Shokki Shuttles et se qualifient pour la première fois de leur histoire en Top Challenge 2!

Victorieux de JR Kyushu Tunders (19 à 05), Chubu Electric Power sera ensuite éliminé après le carton pris face à Kubota Spears (71 à 19), que rejoindra quelques mois plus tard le futur international nippon Harumichi Tatekawa. Après cet échec, Hitoshi Kawashima est licencié et Tomohisa Yamada est nommé nouveau manager de l'effectif. Le club de Nisshin recrute un nouveau joueur étranger avec la signature (pour une saison) du jeune arrière néo-zélandais Simon Munro (Northland).

Avec la relégation du club de Suzuka, les oranges et noirs ne font pas mieux que 3ème de la Top Ligue Ouest A en 2012, après leur défaite contre Toyota Shokki Shuttles (33 à 17) et Honda Heat (62 à 08). En 2013, Simon Munro parti, Chubu Electric Power frappe un joli coup en recrutant l'ouvreur de Waseda Univ.Kohei Yoshii (23 ans).
 
Baby Blossoms lors du Junior World Rugby Trophy 2010 en Russie, c'est un ancien coéquipier en sélection des Heiichiro Ito (Waseda Univ.), Masataka Mikami (Tokai Univ.), yosuke Horie (Meiji Univ.), Keisuke Uchida (Tsukuba Univ.) et Masakatsu Hikosaka (Tsukuba Univ.), des noms qui vous disent évidemment quelques chose désormais.

Avec Toyota Shokki Shuttles de retour en Top League, les oranges et noirs peuvent prétendre à nouveau au Top Challenge 2. Malgré leurs deux lourdes défaites contre Honda Heat (42 à 06 et 111 à zéro), ils y arriveront après leur double confrontation victorieuse contre Osaka Police (22 à 21 et 06 à 05). Qualifié, Chubu Electric Power bat Mazda Blue Zoomers (39 à 27) mais échoue à se qualifier pour le Top Challenge 1 après sa défaite contre Yokogawa Musashino Atlastars (33 à 10).
1518703573-261497974727rugmemberphoso05.jpg
L'ouvreur Kohei Yoshii

La saison 2014 sera décevante avec une troisième place derrière Honda Heat et Osaka Police. L'équipe manque le Top Challenge 2 pour un goal-average défavorable. L'année suivante, Chubu Electric Power a une occasion en or pour remporter le titre mais les pertes du 3ème ligne néo-zélandais Albertus Mulder (retraite) et de l'ouvreur Kohei Yoshii, parti rejoindre Kintetsu Liners, verront les oranges et noirs s'incliner par deux fois face au champion Osaka Police (22 à 17 et 20 à 18).

Le club de Nisshin se qualifie toutefois à nouveau pour le Top Challenge 2 mais ne verra pas le jour face à Kyuden Voltex (défaite 31 à 17) et Kamaishi Seawaves (défaite 56 à 12). Après quatre ans de bons et loyaux services, le manager 
Tomohisa Yamada est remercié. Kazusuke Endo, ancien joueur du club et à la retraite depuis 2015, est nommé nouvel entraîneur-chef de l'équipe. Les résultats se font alors sentir pour la saison en cours.
 
1518703598-7247042000pxchubuelectricpowersvg.png
Le logo de Chubu Electric Power
Deuxième de la phase régulière derrière l'intouchable NTT-Docomo Red HurricanesChubu Electric Power a l'occasion d'inscrire l'une des plus belles pages de son histoire en intégrant la saison prochaine la future Top Challenge League (2ème division nationale japonaise), qui verra en effet le jour en 2017.

Il faudra pour cela vaincre Osaka Police lors de la phase play-off, dans un match qui sent déjà la poudre! Le futur peut être grand pour Chubu Electric Power qui pourrait aussi un jour évoluer dans le 
Mizuho Rugby Stadium (15 000 places) de à Nagoya. Un célèbre stade de rugby au Japon qui verrait ainsi les oranges et noirs jouer dans la ville où le club d'origine (Toho Power) était né en 1936.
1518703618-6143637825.jpg
Le magnifique Mizuho Rugby Stadium de Nagoya où pourrait un jour évoluer Chubu Electric Power

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.