Ce sera Suntory Sungoliath / Panasonic Wild Knights en finale!
Auteur:
Hinato
Publié le: 20/02/2012

Hier avait lieu les demi-finales tant attendues de Top League. Et si une équipe a crée une mini-surpise, l'autre rencontre a quant à elle été à sens unique du début à la fin. Retour sur cette importante journée.

1518701911-main-photo.jpg
Fourie du Preez et ses partenaires ont donné une véritable leçon de rugby aux NEC Green Rockets.
 

Suntory Sungoliath atomise NEC Green Rockets

19/02/2012 | Chichibunomiya Stadium | 12 115 spectateurs.
Suntory Sungoliath-NEC Green Rockets:56-08 (Mi-temps: 37-03).
Arbitre: Taku Otsuki. Arbitres assistants: Tomoaki KanesakiTatsuya Matsuoka et Kyosuke Toda.

La demi-finale la plus déséquilibrée opposait l'armada d'Eddie Jones aux coéquipiers de "Godzilla", alias Nemani Nadolo, le fidjien meilleur marqueur d'essais dans l'histoire de la Top League sur une saison(20 inscrits). On s'attendait à un gros choc, mais ce fût au final un tsunami qui s'abattit sur les partenaires de McIntyre.

Les jaunes et noirs ont ainsi inscrit huit essais: Koji Taira (06'), Hirotoki Onozawa (13', 26'), Ryan Nicholas (18'), Yasunori Nagatomo (33'), George Smith (47') et Peter Hewat (58', 66'). Pour les NEC Green Rockets, c'est l'inévitable Nemani Nadolo qui a sauvé l'honneur des siens (52'). McIntyre et ses coéquipiers sont donc éliminés. Les Suntory Sungoliath, grands favoris du titre, joueront donc la finale dimanche contre les Panasonic Wild Knights. La revanche de l'an passée!


Panasonic Wild Knights crée la surprise!

19/02/2012 | Chichibunomiya Stadium | 10 771 spectateurs.

Panasonic Wild Knights-Toshiba Brave Lupus: 37-25 (Mi-temps: 09-03).

Arbitre: Akihisa Aso. Arbitres assistants: Mao YamadaKotobuki ShiozakiTakashi Harada.

 
Car un peu plus tôt dans la journée, les partenaires de Jaque Fourie ont crée la senstation en éliminant les Toshiba Brave Lupus! Une sacrée performance surtout quand ont sait la raclée qu'avait subi les bleus et noirs une semaine plus tôt (59-25) face aux rouges et noirs. Les Panasonic Wild Knights donnaient le ton d'entrée de match.

Dominés, les Toshiba Brave Lupus multipliaient les fautes et Atsushi Tanabe se chargeaient de passer les pénalités(05', 31', 36'), auxquels David Hill répondit par une pénalité en toute fin de première mi-temp s(40'). Le score était de 09 à 03 pour les hommes de Norifumi Nakajima. Sans un échec de la pénalitée ratée d'Atsushi Tanabe(11') et du drop tenté de Mike Delany (39'), le score aurait pu être bien plus lourd pour les rouges et noirs. 

En seconde période, les rouges et noirs revenaient avec plus d'envies qu'en première période. Et le talonneur Hiroki Yuhara inscrivait le premier essai du match(41'). Toshiba revenait à 09 à 08. Mais les Panasonic Wild knigths réagissaient aussitôt et l'ailier Tomoki Kitagawa inscrivait le premier essai des siens(48'). Les bleus et noirs menaient 16 à 08. C'est alors que Jaque Fourie allait faire parler sa grande classe.

Le centre sud- africain perçait à deux reprises la défense rouge et noir et s'en allait marquer deux essais pour les bleus et noirs (51', 62'). 
Panasonic Wild Knights menait alors 30 à 08. Le match était plié, les Toshiba, écoeurés. Takayuki Kitagawa y allait même lui aussi de son second essai personnel de la rencontre!(66'). 37-08. Une véritable démonstration. A la 68ème, le 3ème ligne Hendrik Tui prenait un carton jaune. Les bleus et noirs terminaient la rencontre à quatorze.

Et les rouges et noirs en profitaient pour sauver l'honneur en inscrivant trois essais par 
Hiroki Yuhara (69'), Takehiza Usuzuki (72') et David Hill (76'). Au final, les Toshiba Brave Lupus s'inclinaient 37-25 et étaient éliminés. Le score est trompeur tant les bleus et noirs ont dominé leur adversaires du jours. Des joueurs tels que Michael LeitchTsutomu Matsuda (vétéran de la Top league) sont passés complètement à côté de leur match, chez les Toshiba. Une génération se termine chez les rouges et noirs désormais...
 

La revanche de l'an passée!

La finale de dimanche opposera donc les Suntory Sungoliath aux Panasonic wild Knights, comme celle de l'an passée. Il y aura beaucoup de revanche dans l'air. Et ce sera surtout la dernière chance pour Eddie Jones d'obtenir un titre de Top League à la tête des jaunes et noirs, puisqu'après le All Japan Championshipil prendra officiellement la tête des Brave Blossoms.

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.