Akemashite omedetou gozaimasu 2019!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 01/01/2019

1546332322-capture.jpg
 

Toute l'équipe de Japon Rugby vous souhaite une bonne et heureuse année 2019. Une année qui comme vous le savez sera assez importante pour le rugby japonais. En espérant que cette année soit rempli de bonheur pour les supporters des Brave Blossoms. Tandis que le site Japon Rugby fête par la même occasion sa septième bougie (déjà!), voici un petit rappel des évènements les plus importants à retenir pour le rugby japonais en cette année 2019:

Coupe du monde de rugby 2019 au Japon!

Ce sera enfin l'heure! Pour la première fois de l'histoire, l'archipel nippon va devenir le premier pays asiatique à accueillir une coupe du monde de rugby. Dans une poule A difficile (Irlande, Ecosse, Samoa, Russie), les Brave Blossoms tenteront de se qualifier devant leur public pour la première fois de leur histoire en 1/4 de finale.

Un véritable défi pour Jamie Joseph, le sélectionneur du Japon qui essuie pas mal de critiques en s'appuyant sur une armada de joueurs étrangers au détriment d'une véritable génération dorée locale dont notamment l'ouvreur Takuya Yamasawa (Panasonic Wild Knights) considéré par son coach Robbie Deans comme un joueur de classe mondiale.

Dans cette coupe du monde très importante pour le futur du rugby japonais, le technicien néo-zélandais sait qu'il joue sa tête. En cas de non qualification en 1/4 de finale, il sera aussitôt licencié par la Japan Rugby Football Union. La coupe du monde de rugby de 2019 au Japon verra des rencontres dans plusieurs terres de rugby nippones telles que le Kamaishi Recovery Memorial Stadium, le Kumagaya Rugby Stadium et surtout le Hanazono Stadium, le plus vieux stade de rugby japonais!

Se maintenir dans le circuit mondial de rugby à 7

Qualifiés après avoir remporté le tournoi de qualification de Hong Kong l'an dernier, les Brave Blossoms participent au circuit HSBC Sevens World Series 2018/2019. Un seul objectif: se maintenir. Et cela paraît très compliqué pour les hommes de Kensuke Iwabuchi, bons derniers Cape Town Sevens 2018 il y a quelques semaines de cela...

Quant aux filles, elles ont remporté 
haut la main l'Asia Women's Sevens Series 2018 et sont qualifiées pour le tournoi de qualification d'Hong Kong, qui donnera droit au vainqueur à intégrer le circuit HSBC Women's Sevens World Series 2019/2020.

World Rugby U20 Trophy au Brésil

Derniers du World Rugby U20 Championship 2018 en France malgré quelques belles prestations, les Baby Blossoms sont relégués en  World Rugby U20 Trophy et participeront donc à l'édition 2019 au Brésil. L'objectif pour les hommes de Satoru Endo sera de remporter la compétition pour remonter et participer au World Rugby U20 Championship 2020.

Une saison inutile pour les Sunwolves en Super Rugby

En mars prochain, les Sunwolves connaîtront leur avenir en Super Rugby. Pour la saison 2019, Tony Brown assistant de Jamie Joseph prendra le rôle d'entraîneur-chef tandis que le technicien néo-zélandais préparera la coupe du monde de rugby avec les internationaux nippons. Les joueurs japonais qui sont actuellement 14 dans le groupe, soit 33% de l'effectif, ne vont quasiment pas jouer. Quel intérêt de regarder une franchise Barbarians néo-zélandaise pour les supporters nippons?

Et de dix pour Teikyo Univ.?

Le début de l'année va aussi voir la fin de saison universitaire. Nonuple champion national en titre, Teikyo Univ. apparait cette saison encore comme le grand favori pour remporter un dixième titre consécutif, un record absolu. Mais les coéquipiers de Koki Takeyama devront déjà pour cela éliminer en 1/2 finale Tenri Univ. où l'on retrouve l'international nippon Faulua Makisi mais aussi les très bons internationaux U20 japonais Shinobu Fujiwara (1/2 de mêlée) et Siosaia Fifita (centre).

L'autre 1/2 finale verra les deux clubs mythiques Meiji Univ. et Waseda Univ. s'affronter. Si les violets et blancs pourront compter sur leur pilier droit
Ryosuke Iwaihara, leur 1/2 de mêlée et capitaine Kenta Fukuda, leur centre Yuto Mori ou encore l'arrière Kyohei Yamasawa (frère cadet de Takuya Yamasawa), les rouges et noirs auront du répondant avec leur excellent 1/2 de mêlée Naoto Saito, l'ouvreur Tomoki Kishioka, la star au centre Shogo Nakano et à l'arrière la fusée Ryosuke Kawasefils de l'ancien international japonais Yasuharu Kawase (qui avait participé à la coupe du monde de rugby de 1987 avec le Japon). Meiji Univ. a une revanche à prendre après avoir été défait lors du Someisen en décembre dernier.

Laisser un commentaire sur cette page

  • gauron666 dit :
    1/1/2019

    I also wish everyone a happy new year 2019. I personally look forward to 2020. I hope that Japan will start a new era with the Japanese national coach. And the horror of J. Joseph will end.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.