Akemashite omedetou gozaimasu 2018!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 01/01/2018

Toute l'équipe de Japon Rugby vous souhaite une bonne et heureuse année 2018. Une année qui comme vous le savez sera assez importante pour le rugby japonais. En espérant que cette année soit rempli de bonheur pour les supporters des Brave Blossoms. Tandis que le site Japon Rugby fête par la même occasion sa sixème bougie (déjà!), voici un petit rappel des évènements les plus importants à retenir pour le rugby japonais en cette année 2018:

Gros tests à venir pour les Brave Blossoms!

Après des défaites lourdes encaissées face à l'Irlande et l'Australie l'année dernière mais une tournée de novembre en Europe réussie avec notamment un match nul historique face à la France (les nippons auraient mérité la victoire), le Japon va devoir prouver cette année les progrès constatés avec son nouveau staff, qui sera désormais aussi celui des Sunwolves.

Cela passera tout d'abord par des tests matchs en juin à porté des Brave Blossoms face à l'Italie et la Géorgie avant les gros tests matchs de novembre face au champion du monde en titre, la Nouvelle-Zélande et l'Angletrre, cette dernière entraînée depuis 2016 par Eddie Jones, l'ancien sélectionneur des nippons à la coupe du monde de rugby de 2015.

Coupe du monde de rugby à 7 à San Francisco!

En juillet prochain, les sélections nippons à 7 masculines et féminines participeront à la coupe du monde de rugby à 7 à San Francisco! Après un parcours héroïque lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, les Brave Blossoms, désormais coachés par le néo-zélandais Damian Karauna, tenteront de réaliser un bon parcours.

En 2013 lors de la dernière édition à Moscou, le Japon avait terminé 18ème (sur les 24 équipes engagées). 2018 sera synonyme aussi comme objectif pour les nippons de remporter le tournoi de qualification d'Hong Kong en avril prochain pour réintégrer le circuit Sevens World Series. Quant aux Sakura Sevens, entraînées par
Hitoshi Inada, l'objectif sera de se maintenir dans le circuit Women's Sevens Series tout en réalisant un beau parcours à la coupe du monde de rugby à 7 à San Francisco.

World Rugby U20 Championship en France

Après le World Rugby U20 Trophy remporté l'an dernier en Uruguay face au Portugal en finale, les Baby Blossoms retrouvent le World Rugby U20 Championship qui se déroulera cette année en France. L'objectif pour les hommes de Satoru Endo sera de se maintenir dans la compétition. Un véritable défi pour les jeunes nippons.

Une troisième saison plus prometteuse pour les Sunwolves en Super Rugby

Après deux première saisons difficiles, les Sunwolves sont intégrés à la conférence australienne dans un Super Rugby réduits désormais à 15 équipes. Avec plus de matchs à domicile à Tokyo, on espère voir un bilan meilleur pour les nippons qui ont vu leur effectif ramenés à une quarantaine de joueurs mais avec plus de talents (dont la signature du capitaine japonais Michael Leitch) et surtout l'arrivé de Jamie Joseph comme nouvel entraîneur-chef de l'équipe.

Le sélection des Brave Blossoms arrive avec tout son staff et succède ainsi à Filo Tiatia. Le technicien néo-zélandais aura désormais ses internationaux japonais à sa disposition la majeure partie de l'année et pourra mieux préparer la coupe du monde de rugby de 2019 au pays qui arrive désormais à très grand-pas.


Panasonic Wild Knights champion?

Si Suntory Sungoliath reste pour le moment champion en titre, la phase régulière a confirmé ce que l'on sentait avant le début de la saison de Top League: Panasonic Wild Knights apparait clairement comme le grand favori au titre cette année. Robbie Deans dispose d'une véritable armada qui pourrait évoluer en Super Rugby.

La révélation Rikiya Matsuda est ainsi l'une des bonne nouvelles pour le club d'Ota tandis que les ailiers Kenki Fukuoka et Akihito Yamada, qui réalisent une saison monstre, marquent des points énormes pour être des titulaires indiscutables avec les Brave Blossoms pour la coupe du monde de rugby de 2019 au pays.

Et de neuf pour Teikyo Univ.?

Le début de l'année va aussi voir la fin de saison universitaire. Octuple champion national en titre, Teikyo Univ. apparait cette saison encore comme le grand favori pour remporter un neuvième titre consécutif, un record absolu. Mais les coéquipiers de Seiya Ozaki auront des rivaux redoutables cette année avec pour commencer la grosse équipe de Tokai Univ., qui voudra prendre sa revanche de la dernière finale perdue très controversée.

Ces derniers pourront ainsi compter sur leur nombreux internationaux japonais de talents: Ryuji Noguchi, Shogo Miura, Tevita Tatafu, Ataata Moeakiola et Kanta Shikao. Le mythique club universitaire de Meiji Univ. avec sa star Yusuke Kajimura et le jeune arrière Kyohei Yamasawa (frère de Takuya Yamasawa) et le Daito Bunka Univ. des frères jumeaux tongiens Talau Fakatava et Amato Fakatava tenteront eux-aussi de gagner ce titre national tant convoité!

Laisser un commentaire sur cette page

  • gauron666 dit :
    1/1/2018

    I also wish you a beautiful new year. Your work on these pages of japonrugby is awesome. Thank you and look forward to rugby in 2018.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.