31 janvier 2010: le 8ème titre national de Toshiba Brave Lupus
Auteur:
Hinato
Publié le: 14/08/2013


Le 31 janvier 2010 a lieu la 7ème finale du championnat professionnel de Top League. Toshiba Brave Lupus, champion en titre, est alors opposé à Sanyo Wild Knights. Terminant leaders lors de la phase régulière, ces derniers ont toutefois vaincu difficilement en 1/2 finale Toyota Verblitz (25 à 21).

En face, le club de Fuchu a battu dans un derby bouillant son rival local, Suntory Sungioliath (35-24). Toshiba Brave Lupus est à cette époque le club qui règne sur le rugby japonais à cette époque, avec notamment trois titres nationaux en quatre ans (2005, 2006, 2007 et 2009). L'équipe de Tokyo est qui plus est entraînée par Tomohiro Segawa l'un des meilleurs entraîneurs nippons du moment alors. 


Fumiaki Tanaka tente de percer la défense de Toshiba Brave Lupus

Toshiba Brave Lupus s'appuie alors sur un pack avant redoutable, à l'image de son célèbre 2ème ligne international japonais, Hitoshi Ono ou de son ancien 3ème ligne international nippon, Tomoaki Nakai. La charnière des rouges et noirs est également redoutable. La paire du 1/2 de mêlée international japonais Tomoki Yoshida et du 1/2 d'ouverture néo-zélandais David Hill est l'une des toutes meilleures du championnat.

En face, Sanyo Wild Knights, déjà entraînée par Norifumi Nakajima, dispose quant à lui de la meilleure chanière possible, Fumiaki Tanaka/Tony Brown. L'international japonais et l'ancien All Black font des ravages depuis deux saisons dans la Top League japonaise. La rencontre s'annonce très serrée entre les deux équipes.


Le néo-zélandais David Hill aura été l'homme de cette finale!

La finale se déroule au Chichibunomiya Stadium de Tokyo, devant un peu plus de 18 000 spectateurs. En première période, le choc a du mal à démarrer, les deux équipes commettant des fautes. Et les Brave Lupus tentent les points au pied. David Hill, le buteur néo-zélandais des bleus et blancs (du jour), passe les deux pénalitées offertes par l'arbitre et les passe (10', 40'). A la pause, l'équipe de Fuchu mène logiquement 06 à zéro. En seconde période, les Wild Knights, remontés, dominent cette seconde période. Les Brave Lupus se mettent énormément à la faute dans cette deuxième mi-temps (douze fautes en une seule mi-temps!). Mais les fautes sont trop loin pour pouvoir être tentées par Tony Brown, le buteur de Sanyo Wild Knights

Le tonitruant 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka tente de créer de la folie dans cette 2ème période, mais les joueurs de Fuchu résistent comme des morts de faims. Ces derniers multiplient trop les fautes. Le talonneur Hiroki Yuhara écoppe logiquement d'un carton jaune à la 74ème minute. Mais même à 14 contre 15, et durant cinq dernières minutes très stressantes, Toshiba Brave Lupus résiste jusqu'à la fin. L'arbitre siffle enfin la fin du match. 


Les joueurs de Toshiba Brave Lupus fêtent leur titre!

Toshiba Brave Lupus remporte ainsi son 5ème titre de Top League au terme d'une finale qui ne restera pas dans les mémoires. Et pourtant, elle marque le 8ème titre de champion du Japon du club de Fuchu, qui revient ainsi au même niveau que le club historique de Kintetsu Liners et qui marque jusqu'à aujourd'hui encore le dernier titre des Brave Lupus.

Le capitaine Toshiaki Hirose et ses partenaires peuvent alors fêter leur nouveau titre. L'entraîneur Tomohiro Segawa restera quant à lui une saison de plus avec le club de Fuchu et démissionnera notamment après une saison 2010/2011 décevante où Toshiba Brave Lupus sera notamment défait (12-17), en 1/2 finale de Top League, par son rival Suntory Sungoliath

Quant aux joueurs de Sanyo Wild Knights, après trois finales consécutives perdues (2008, 2009 et 2010), ils seront enfin récompensés en remportant le titre de champion de Top League, en 2011, contre Suntory Sungoliath (28 à 23).

Sanyo Wild Knights   00 - 06   Toshiba Brave Lupus

Chichibunomiya Stadium | 18 004 spectateurs |

Arbitre: Shinji Aida. Arbitres assistants: Taizo HirabayashiKyosuke Toda et Yuki Tonai


Pour Toshiba Brave Lupus:

2 pénalités de: Hill (10', 40')

carton jaune: Yuhara (74')

La composition des équipes:

Sanyo Wild Knights: 

1-Jungo Kikawa 2-Mitsugu Yamamoto 3-Tomokazu Soma 4-Justin Ives 5-Daniel Heenan 6-Youngnam Yu 7-Daishi Wakamatsu 8-(c) Ryu Koliniasi Holani 9-Fumiaki Tanaka 10-Tony Brown 11-Takashi Miyake 12-Masakazu Irie 13-Tomokazu Yamauchi 14-Ryohei Miki 15-Atsushi Tanabe

Remplaçants:

16-Shota Horie 17-Naoki Kawamata 18-Yoichi Ijima 19-Sione Vatuvei 20-Jumpei Enomoto 21-Hiroaki Tainaka 22-Takashi Yoshida


Toshiba Brave Lupus:

1-Tomohiro Kubo 2-Hiroki Yuhara 3-Toshiki Sakurai 4-Yuta Mochizuki 5-Hitoshi Ono 6-Steven Bates 7-Tomoaki Nakai 8-Masato Toyoda 9-Tomoki Yoshida 10-David Hill 11-Takehisa Usuzuki 12-Tomohiro Senba 13-Neil Brew 14-(c) Toshiaki Hirose 15-Goshi Tachikawa

Remplaçants:

16-Taku Inokuchi 17-Kenji Kasai 18-Shunsuke Amemiya 19-Hiroshi Yamamoto 20-Jun Fujii 21-Nataniela Oto 22-Tsutomu Matsuda

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.